RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Driving your life away | Ft. Gemma
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Avery Burnham
Mutant
Avery Burnham


More about you : Driving your life away | Ft. Gemma Giphy
AVENGERS SQUAD
Driving your life away | Ft. Gemma Vk2l

Codename : Bulletproof (THE GAY DESERVE A BULLETPROOF JACKET #NoMoreLexasDeath hem.)
Pouvoirs : - Arme naturelle : La peau se fond et les bras deviennent translucides. Le processus ne prend qu'une minute à peine pour voir les membres de la gamine, du creux du coude aux doigts les plus fins, pour devenir des lames acérées. Le changement est difficile, fait grimacer la gamine qui ressent une douleur sourde tout le temps que ses armes sont sorties. Mais avec le temps, les lames capables de couper n'importe quel matériel, ou presque, font partie de son corps aux capacités étranges et si convoitées.

Driving your life away | Ft. Gemma Tumblr_prvs234Dfn1vmjs6wo3_r1_400

- Dysfonctionnement des armes à projectiles : En réponse à son arme naturelle, celles superficielles, faites pour tirer et non transpercer, se meurent dans un silence étourdissant. Les armes à feux s'enraillent, les missiles refusent d'être tirés, les fusils se vident de leurs cartouches. En présence d'une jeune fille, soudainement, la violence du monde semble ne plus pouvoir frapper. Du moins seulement pour les armes à projectiles et seulement dans un rayon de 300 mètres, ce qui confère une capacité sommes toutes largement limitée. Et quand bien même les armes ennemies volent dans ses mains, Avery ne peut tout bonnement pas les utiliser.


Emergence :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr111 / 51 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Maitrise :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr111 / 51 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Messages : 340
DCs : Daisy / Aelys / Nikki / Kaine / Gwen / Matthew / Heather / Isaac / Luke / Haiden

Sam 27 Avr - 12:20
DRIVING YOUR LIFE AWAY
Gemma ft. Avery
Tu soupires doucement. Si subtilement, comme si tu crains être entendue par l’être à tes côtés. Tu te décales légèrement sur le côté, observes de tes yeux perçants le profil qui se détache de ta professeure. Ou plutôt ex-professeure, aussi étrange que cela continue de sonner à tes oreilles. Gemma Hudson tient fermement le volant, mais tu ne peux te retenir de pincer tes lèvres. Tu détailles la femme qui fixe la route avec un peu trop d’insistance, comme si elle risquait de perdre pied à croiser ton regard. Tu passes une main fébrile dans tes cheveux lâchés, que tu secoues nonchalamment, cherchant également de quoi faire la conversation entre vous deux. Pourtant la tâche est loin d’être aisée, et tu te demandes si elle n’est pas encore pire que ta première mission réussie avec plus ou moins de succès. En effet, Avery, t’as déjà de quoi être fière. T’es parvenue à tirer Gemma de son appartement alors que l’enseignante et écrivaine ne donnait plus signe de vie depuis des semaines. Tu avais d’ailleurs un peu galéré à la convaincre de quitter cet endroit que tu connaissais pour être un de tes refuges à toi, mais la manière dont elle t’avait accueillie ne t’a absolument laissé guère le choix. Tu n’es pas parvenue, du moins pas encore, à véritablement saisir l’objet de la tourmente de Miss Hudson. Pour autant tu n’abandonnes pas, et surtout pas elle. Tu peux sentir dans tes tripes que Gemma a besoin d’évacuer, de penser à autre chose, quand bien même tu es loin d’avoir toutes les clés en mains pour l’aider pleinement. Mais tu essayes d’intervenir à ta manière, selon tes moyens. Tu sais très bien que tu ne peux pas rester en arrière alors que tu as pu voir dans le regard de l’écrivaine qu’elle était loin d’aller bien.

Alors vous voilà, comme deux grandes personnes, sur la route. A destination de l’académie du SHIELD, car tu penses qu’une bonne séance d’entraînement pourrait soulager Gemma. Lui permettre de se défouler, et d’exprimer par des gestes ce qu’elle ne peut expliquer par des mots. Hudson avait bien sûr rechigné, de prime abord, à ainsi te suivre toi et ta folle idée. Mais t’es pas connue pour avoir la langue dans ta poche et pour abandonner facilement. T’as gagné, donc, mais la victoire demeure maigre alors que le silence est pesant dans l’habitacle de la voiture. Tu lèves les yeux au ciel, les écarquillant un peu en te demandant ce qui pourrait bien ajouter de l’ambiance. « Party hard yayy ». Tu murmures entre tes lèvres serrées, légèrement provocatrice tandis que tu as de plus en plus de mal à supporter cette absence de rigolade entre vous. Vous avez eu beaucoup de moments sérieux mais aussi beaucoup de franches déconnades. Sans Gemma, tu ne serais probablement pas à cette place à l’heure actuelle, en train de débuter une carrière que tu envisages déjà comme importante à l’avenir. Mais à la constater ainsi retranchée, tu ne peux que plisser les yeux et tenter à ton tour de lui venir en aide comme elle a pu t’aider à certains moments. Même si ton jeune âge et ton manque d’expérience ne peuvent véritablement te permettre de visionner les choses sous le même angle que ta professeure à l’époque où tu venais chercher ses conseils.

Tu t’avances donc sur ton siège, trépignant quelque peu d’impatience en jetant des regards en coin à Miss Hudson. Ton doigt en avant, tu te mets à tapoter sur l’autoradio en maugréant : « J’espère que tu ne fonctionnes pas encore aux vieux CDs hein. On va avoir besoin d’un bon son pour nous mettre bien. » Tu souris en disant ça, délicatement moqueuse envers celle que tu tutoies désormais. Tu cherches à lui arracher une once de bonne humeur sur son visage, à la faire rentrer dans ton jeu. Mais ton sourire se fane bien vite et tu finis par reporter tes yeux sur le pare-brise au moment où Gemma freine brusquement. « Oh wow, qu’est-ce qui se passe ? C’est quoi ça ? » Tu pointes des volutes de fumées qui se dégagent, semble t-il, depuis un fossé. Une masse de gens agroupés justement là où vous pouvez discerner de la masse grise rejoindre le ciel d’un bleu éclatant. De nombreuses voitures se sont arrêtées, et vous vous retrouvez bientôt à les imiter. Tu n’hésites pas plus de quelques secondes avant d’ouvrir ta portière et de t’exclamer : « Il faut qu’on aille voir. » Tu jettes un ultime coup d’œil à Gemma, espérant qu’elle ne recherche pas à rebrousser chemin. De toute manière, tu es déjà en route, te frayant un passage à coups d’épaule bien placés parmi toutes les différentes silhouettes qui t’assènent les tympans par leurs exclamations soudaines. Découvrant alors la véritable horreur de la scène.
code by exordium.



___

Secret and Lies
I know all your secrets, I know all your lies. I know where you keep 'em, Buried deep inside. Despite all your efforts, no, you can't hide your secrets and lies.


Revenir en haut Aller en bas
Gemma Hudson
Humain modifié
Gemma Hudson


https://houseofm.forumactif.org/t3186-gemma-hudson-i-ll-help-you-carry-on https://houseofm.forumactif.org/t3180-gemma-hudson-i-am-not-a-str
More about you : Driving your life away | Ft. Gemma Giphy
Codename : agent Dawn
Pouvoirs :
Super-humaine : force, endurance, agilité et sens augmentés. Immunisée contre la plupart des maladies. Vieillissement ralenti.

Emergence :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr113 / 53 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Maitrise :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr113 / 53 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Messages : 204
DCs : April . Ann . Harry . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Lun 1 Juil - 21:24



Driving your life away


Gemma sentait le regard d'Avery posé sur elle. Elle entendait ces petits soupirs qu'elle lâchait pour la pousser à prendre la parole. Dire n'importe quoi pourvu que ce voyage soit moins oppressant. Mais la trentenaire n'y arrivait pas. C'est à peine si elle osait regarder son ancienne élève, la honte la submergeant dés lors qu'elle croisait son regard. Comment pouvait-elle seulement la regarder et lui parler alors même qu'elle avait commis le pire des actes? Gemma avait déjà dû affronter le regard de ses élèves après cette horrible nuit mais elle s'était rendue compte que le regard d'Avery était encore plus douloureux car elle l'aimait cette jeune femme. Ce n'était plus seulement une ancienne élève mais une amie. Elle était fière de ce qu'elle était devenue et elle savait combien cet attachement était réciproque. Malheureusement, elle n'en était pas méritante. Elle perdrait son estime si elle apprenait ce qui était arrivé et ça, Gemma n'était pas sûre de le supporter. Elle se fichait du jugement de ceux qui l'entouraient mais pas de ceux qu'elle appréciait. Encore moins si ces personnes avaient une quelconque admiration à son égard.

Elle n'aurait jamais dû accepter l'offre d'Avery. Celle-ci voulait bien faire et ce n'était pas une mauvaise idée d'aller se défouler avec un bon entraînement mais ce n'était pas ça qui aller effacer les tourments de Gemma. Mais elle ne pouvait plus reculer désormais. Elle avait accepté et si elle décidait subitement de renoncer à cette sortie cela ne ferait que multiplier les questionnements d'Avery. Elle ne pouvait pas apprendre ce qui était arrivé. Gemma n'y survivrait pas. Alors, elle continuait de rouler, les yeux fixés sur la route, écoutant avec appréhension les paroles de la jeune femme, comme si elle s'attendait à une quelconque accusation d'une seconde à l'autre. Elle devait se calmer. Respirer lentement et se comporter le plus naturellement possible. Le fait est que depuis ce qu'il s'était passé au QG de la Garde Rouge, Gemma n'avait eu que peu de contact avec l'extérieur, excepté avec les médecins qui s'étaient occupés de ses blessures. Ayant eu un arrêt maladie, lui permettant de fuir le regard de ses élèves qui avaient bien compris que quelque chose n'allait pas chez leur professeur ces derniers mois, Isaac avait été le seul à qui elle avait parlé. Si les choses auraient pu mal tourner entre eux, du fait de leur passif, l'écrivain était désormais reconnaissante envers cet homme qui l'apaisait et auquel elle s'était grandement attachée. Ils s’entraidaient, soulageant leurs douleurs comme ils le pouvaient. Deux victimes qui ne l'étaient pas vraiment.

Gemma se força à sourire à la blague d'Avery mais elle se doutait bien qu'elle devait être peu convaincante. Si elle n'améliorait pas son humeur, la jeune femme allait finir par l'accabler de questions et il fallait à tout prix éviter ça. Il fallait qu'elle trouve un sujet de conversation et vite. Mais la professeur n'eut pas le temps de bien réfléchir puisqu'elle dût ralentir en voyant un embouteillage devant elle. Bientôt, son regard fut attiré par une fumée noire et dense.

- Ce doit être un accident, répondit-elle à la question d'Avery tout en se garant.

Plusieurs personnes étaient sortis de leur voiture pour mieux observer ce qu'il se passe. En voyant cela, Gemma comprit que les choses devaient être graves. Si cela avait été un simple accrochage, il n'y aurait pas eu tant d’automobilistes à l'arrêt et en dehors de leurs véhicules. Gemma avait déjà ouvert sa portière quand Avery lui dit d'aller voir. Suivant la jeune femme, elles se frayèrent un chemin à travers la foule pour découvrir avec horreur un 4x4 renversé et, à l'intérieur, une femme et son enfant. La voiture étant trop amochée, ils ne parvenaient pas à sortir alors même que des étincelles apparaissaient dangereusement.

- Les secours sont en route?! demanda Gemma, le cœur battant.

Oui, ils l'étaient. Mais allaient-ils arriver à temps? Chaque seconde rapprochait d'une explosion inévitable. Elle savait qu'elle n'était pas censé agir, que c'était trop dangereux pour des civils. Mais, posant une main sur le bras d'Avery, elle lui dit, d'un ton décidé :

- J'y vais, ils ne tiendront pas si personne ne bouge!

Et sans plus attendre, Gemma se lançait en direction de la voiture sous les exclamations des civils qui lui criaient de revenir. Ces civils ignoraient cependant une chose : elle se fichait bien de perdre sa vie. Si elle devait mourir, autant qu'elle essaye d'en sauver deux autres.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Avery Burnham
Mutant
Avery Burnham


More about you : Driving your life away | Ft. Gemma Giphy
AVENGERS SQUAD
Driving your life away | Ft. Gemma Vk2l

Codename : Bulletproof (THE GAY DESERVE A BULLETPROOF JACKET #NoMoreLexasDeath hem.)
Pouvoirs : - Arme naturelle : La peau se fond et les bras deviennent translucides. Le processus ne prend qu'une minute à peine pour voir les membres de la gamine, du creux du coude aux doigts les plus fins, pour devenir des lames acérées. Le changement est difficile, fait grimacer la gamine qui ressent une douleur sourde tout le temps que ses armes sont sorties. Mais avec le temps, les lames capables de couper n'importe quel matériel, ou presque, font partie de son corps aux capacités étranges et si convoitées.

Driving your life away | Ft. Gemma Tumblr_prvs234Dfn1vmjs6wo3_r1_400

- Dysfonctionnement des armes à projectiles : En réponse à son arme naturelle, celles superficielles, faites pour tirer et non transpercer, se meurent dans un silence étourdissant. Les armes à feux s'enraillent, les missiles refusent d'être tirés, les fusils se vident de leurs cartouches. En présence d'une jeune fille, soudainement, la violence du monde semble ne plus pouvoir frapper. Du moins seulement pour les armes à projectiles et seulement dans un rayon de 300 mètres, ce qui confère une capacité sommes toutes largement limitée. Et quand bien même les armes ennemies volent dans ses mains, Avery ne peut tout bonnement pas les utiliser.


Emergence :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr111 / 51 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Maitrise :
Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr111 / 51 / 5Driving your life away | Ft. Gemma Fonddr11
Messages : 340
DCs : Daisy / Aelys / Nikki / Kaine / Gwen / Matthew / Heather / Isaac / Luke / Haiden

Jeu 7 Nov - 12:26
DRIVING YOUR LIFE AWAY
Gemma ft. Avery
Le temps semble s'arrêter. Pendant de brèves, mais pourtant longues secondes, tu es figée. La foule à tes côtés, ton regard se perd sur la carcasse étalée devant tes yeux ahuris. La devant toi, un enfant pleure et une femme cri. Tu as le sentiment que quelque chose te parcoure, de tes pieds à la tête, par le biais de tes veines. Peut-être bien que c'est l'adrénaline qui se met doucement à t'envahir, mais tu peux sentir une nouvelle sensation te parcourir. Non loin de toi, au même moment, tu peux entendre Gemma rugir. S'inquiéter de l'arrivée des secours, qui ne font déjà que trop tarder. Tes oreilles sifflent sous la pression ressentie, alors même que tu n'es victime d'aucun accident. Tu perçois toutefois chacune des réponses des passants. Leurs exclamations, leurs peurs partagées, l'incompréhension devant une telle scène découverte. Tu secoues des paupières, tournes ta tête de droite à gauche. Comme pour chercher quoi faire, ton regard se portant sur la masse de gens rassemblés en un même mouvement curieux et presque malaisant. Tu peux voir les téléphones être levés, les flashs s'activer. Tu te mordilles les lèvres, déjà prête à en découdre suite à cet effarant constat. Sérieusement ? Des gens risquent de mourir et tout ce que les autres savent faire, c'est filmer pour partager ça sur les réseaux sociaux ? T'aurais bien envie de casser la tronche à ces lâches de première, histoire de leur montrer ce que peut signifier le terme de complicité pour homicide involontaire. Mais avant même que tu n'entames ta dangereuse lancée, ta professeure te tapotes l'épaule, te ramenant à la réalité.

Te rappelant l'affolante priorité, tu suis du regard Gemma qui fonce dans le tas. L'écrivaine cesse de se morfondre ou de se renfermer de son côté pour sauter dans le fossé, tête la première. Tu es un instant étonnée par ce comportement, t'inquiétant même de l'héroïque mouvement. « Attends-moi ! T'es vraiment sûre que tu veux faire ça ? » Quand bien même tu es du genre impétueuse et à agir sans réfléchir, tu t'attendais quand même à ce que Gemma soit celle à maintenir tes ardeurs. Après tout, cela ne prend pas plus d'un regard pour mesurer le risque de l'explosion qui peut retentir désormais à tout instant. Le carburant s'écoule de la carcasse chauffante, les étincelles titillent par moment les iris inquiétés. Effectivement, en une seconde, le destin des prisonniers et des gens alentours peut facilement basculer. Pourtant, en dépit de ton avertissement quelque peu, voire énormément, léger, tu te retrouves à emboîter le pas à ton modèle de vie. Tu ne portes pas encore l'insigne, ta formation étant loin d'être terminée, mais tu es du SHIELD. Ton mantra étant de protéger et sauver ton prochain, tu ne peux que rejoindre Gemma aux pieds de la voiture renversée. Ignorant les voix des civils vous hurlant de revenir, tu fais un trait sur leur présence et observe rapidement les options s'offrant à vous. Forçant sur ton enseignement pour essayer de prendre les meilleures décisions qui s'imposent, au vu de l'urgence de la situation. Qu'est-ce que dirait l'Agent May dans ces cas-là ? Ah oui, pas grand chose à part qu'elle ferait le nécessaire. Tu fais la moue et serres brièvement les doigts de Gemma. Tes prunelles s'accrochent aux siennes, et tu lui interdis silencieusement de te faire la morale sur les risques encourus par ta présence à ses côtés. « Tu n'y arriveras pas toute seule. » C'est la seule remarque que tu t'autorises à lui dire.

Aussitôt, tu te rapproches de la carcasse tandis que les blessés crient des choses qui parviennent à peine à être compréhensibles. Il te semble que la mère hurle de tirer l'enfant de là sans se préoccuper d'elle, mais tu secoues violemment la tête. « Pas question ! Vous allez tous les deux vous en sortir ! » C'est une promesse que tu cites là, en ces quelques mots assurés bien que non couverts d'une quelconque garantie. Surtout qu'en cherchant à dégager la portière pour te rapprocher de l'enfant, tu te retrouves avec une poignée dans la main et une vision d'une porte bien trop enfoncée pour le bien du passager. Tu glisses un regard indécis à ton ex-professeure, maudissant en l'instant que personne n'ait de quoi couper une voiture sous le bras. « C'est coincé ici ! Faut passer par l'autre côté ! »   Autrement dit, faut se plonger dans la voiture pour sortir l'enfant de son rehausseur, tout en espérant ne pas bloquer ou provoquer l'aggravation des dommages sur le moment. Tu balances la poignée dans la main d'un air rageur et passe donc par l'arrière. Suppliant Gemma de prendre soin de la mère pendant que tu mets toi-même un genou à terre. « Tu peux la sortir de là ? » Vu l'état de la femme, tu n'es pas si sûre, au final, que son sauvetage soit plus aisé que celui de l'enfant qui s'avère être une fillette terrorisée. Elle semble bien attachée par sa ceinture et du sang macule le pare-brise éclaté. Manquerait plus qu'elle soit elle aussi coincée par la tôle déformée de la bagnole, et vous aurez toutes les deux un gros problème pour tirer les victimes de là, en temps et en heure avant qu'ait lieu le drame si craint et si redouté.
code by exordium.



___

Secret and Lies
I know all your secrets, I know all your lies. I know where you keep 'em, Buried deep inside. Despite all your efforts, no, you can't hide your secrets and lies.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Driving your life away | Ft. Gemma
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: GENOSHA :: EMMANN-
Sauter vers: