RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I want to learn. [ft Anton Ivanov]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Sam 12 Oct - 14:07
I want to learn.
Anton & Stephen


D’aussi longtemps que je m’en souvienne, je n’ai jamais eu besoin de savoir me défendre. Bien qu’une certaine jungle, l’école n’a pas été un terrain propice à la violence. Sûr, il y a toujours les moqueries habituelles. Mais dès qu’on a compris que la violence est la réponse la plus simple pour le plus bête des individus, on arrive à l’éviter. Mon frère, Viktor, n’a pas été comme moi.
J’imagine que la violence a toujours été sa manière de voir les choses. Moi, c’était plus cérébrale qu’autre chose.

Par la suite, mon métier n’a pas été le déclencheur du besoin non plus. Les affaires sur lesquelles j’étais ne nécessitaient pas une venue au combat. C’était plutôt calme. Se creuser les méninges mais plutôt calme.

Mais depuis quelques semaines, j’avais l’impression que c’était nécessaire. Qu’inconsciemment, ça allait pouvoir atténuer mes cauchemars ? En me rendant peut-être un peu plus fatigué. Mais… J’en doutais clairement. Ça ne marche pas comme ça. Si un rêve ou un cauchemar récurrent s’en allait une fois la fatigue trop élevée, ça se saurait. Et ça aurait sûrement aidé un bon nombre de personne.

Un bon nombre d’émergés. Je n’étais pas encore suffisamment touché pour savoir si je faisais vraiment parti de ceux-ci.

Et après avoir discuté un peu autour de moi, on m’avait recommandé quelqu’un pour pouvoir apprendre à me défendre correctement.  Anton Ivanov. Autant dire que ce nom ne me disait rien à l’origine. Il n’y allait pas de main morte. Et au-delà de ça, il faisait un peu ours mal léché. Un aspect assez fermé. Mais d’après le premier « cours » que j’avais pu faire avec lui, c’était quelqu’un qui savait ce qu’il faisait. Aucun doute là-dessus. Et qui serait capable de me tuer sans laisser de trace dès la première insulte de ma part. Donc, j’essayais de tenir ma langue au mieux.

Aujourd’hui, et malgré les courbatures que je pouvais encore ressentir dans mes muscles, un autre « cours » étaient prévus. Parce que je voulais apprendre rapidement. Mais je savais très bien qu'un moment ou à un autre, il allait falloir se reposer, obligatoirement.

Je pousse la porte de la salle d'entraînement, déjà affublé d'un jogging et d'un débardeur. Apparemment, Anton n'était pas encore présent. Autant dire un peu de répit avant les choses sérieuses. Je viens m'installer sur un des bancs et sort simplement mon portable. J'avais quelques minutes d'avances, bon.




Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Anton Ivanov
Humain
Anton Ivanov


https://houseofm.forumactif.org/t3970-anton-ivanov-man-is-the-sup
More about you : A venir
Codename : The Superior
Pouvoirs : Aucun pouvoir pour cet humain, mais un expert en combat au corps à corps, maniant les couteaux à la perfection, que ce soit en combat rapproché ou en projectile. Il parle aussi plusieurs langues, dont le Russe et l'Anglais.
Emergence :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Maitrise :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Messages : 29
DCs : La douce et lumineuse Kobik Salamander

Ven 25 Oct - 22:45
I want to learnAnton savait se battre. Il n’y avait pas besoin d'être un génie pour le savoir.  Il le savait bien avant son entrée dans la Garde Rouge, ayant appris dans sa contrée natale. En Russie, il n'avait pas été épargné. Il avait appris à la dur, avait mangé la terre un bon nombre de fois avant de faire subir les mêmes conséquences à ses adversaires de façon virulente. Car Ivanov n'aimait pas perdre, et ça aussi, bon nombre de personne le savait. Il était mauvais perdant et considérait l'échec comme la pire humiliation. Quand il ne pouvait que la subir, il devenait d’une humeur exécrable et c’était pourquoi il s’impliquait tant dans les missions confiées à ceux portant l’habit rouge. Il était l’un des plus fidèles, menant sans compassion la traque aux émergé, à fin de ne pas connaître cette cuisante échec qui pouvait leur pendre au nez. Jusqu’à présent, il était satisfait de ce qu’il avait pu faire, mais il se doutait que c’était loin d’être terminé.

Cependant, même si le Russe semblait se donner cœur et âme à sa fonction, il savait aussi couper de celle-ci et ranger son habit au placard le temps d’une journée ou deux. Anton ne faisait pas parmi des insosiable s’enfermant dans leur lieu de travail et de vie, fuyant la société. Bien au contraire, il était un bon vivant avec ses bonnes vieilles habitudes et pouvait aussi donner des coups de mains de temps à autres, encore fallait-il outrepasser son côté peu amical. Et c’était ce qu’avait fait Stephen Strange en venant le voir pour apprendre à se battre. Anton n’était pas prof, mais il avait dit pourquoi pas et avait accepté. Il y avait déjà eut quelques rencontres et séances qui s’étaient plutôt bien déroulés jusque-là. Le Russe n’avait pas cherché à en savoir plus sur son élève jusqu’à présent, considérant que ce n’était pas une nécessité pour l’apprentissage. C’était ainsi qu’il agissait, allant a l’essentiel, tandis qu’en savoir plus ne lui apportait rien en fin de compte.

Les rencontres se faisaient à Hammer Bay, au Gymnase de la ville. Anton s’y rendait en mot, ayant retrouvé son appartement de Prenova depuis la tempête. Avec la délocalisation du quartier de la Garde, il avait réinvestit les lieux qu’il occupait peu habituellement afin de faire quelques réparations chez lui. La tempête avait épargné que très peu d’endroit, mais le Gymnase où il retrouvait Stephen était énorme bon état. Une chance alors que ce lieu résultait d’un accord tacite entre les deux personnes. Et c’était là-bas qu’il se rendait alors qu’une nouvelle séance avait lieu.

Poussant les portes une fois sur place, il avisa son élève déjà présent. Bien, le Russe n’aurait pas à attendre. Car si le Russe savait faire preuve de patience dans grand nombre de situation, il n’aimait pas attendre quand il avait rendez-vous. Affublé de sa tenue habituelle, il rejoignit son coéquipier de séance sans perdre de temps.

« Prêt ? »

Anton était ainsi, allant toujours droit au but. Il n’aimait pas perdre du temps avec les formalité demandé par la société, considérant que ce n’était pas non plus une entrevue autour d’un café ou d’un verre. Ceux qui attendaient ça de lui se heurtait bien souvent à la vrai nature du Russe qui ne changeait pas vraiment pour les autres. Si autrui n’était pas capable de s’adapter, il ne s’en embrassait pas. Ainsi était faite la vie et le monde n’était pas aussi rose que dans les séries pour adolescents où tout se finissait toujours bien.

Laissant choir ses affaires à côté du banc, il attendait que Strange lui donne le feu vert pour lancer l’entraînement. Anton ne préparait jamais réellement ses séances à l’avance, improvisant sur l’instant, en fonction des progrès de l'élève. Quand on l’avait trouvé pour lui proposer, il avait été surpris que Stephen n’aille pas voir un professionnel de l’enseignement sportif, mais il n’avait pas refusé pour autant. Celui qui recevait l’apprentissage avait ses motivations et le Russe allait lui apprendre ce qu’il savait, à sa manière, qui n’était pas forcément des plus tendre et gentil. Il y allait sans détour, ne ménageant pas Strange afin qu’il apprenne vite.

« Ton corps tient le coups ? »

Ce n’était pas pour être soucieux qu’il le demandait, mais surtout pour éviter de devoir l’emmener aux urgences. Il pouvait avoir toute la volonté du monde, si Strange épuisait son corps, l’enseignement n’allait pas aller bien loin. C’était alors qu’une question qu’Anton posait de temps à autres, quand il était dans ses bons jours comme celui-ci.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 17 Nov - 14:06
I want to learn.
Anton & Stephen

Anton n'était jamais en retard. Alors, après quelques minutes passés tout seul, les portes s'ouvrent sur lui. Il n'a jamais été bien bavard depuis que nous nous sommes mis à cette activité.
De ce fait, pas de bonjour, de comment ça va. Mais, nous n'avons aucun réel point commun, je pense. Alors.. ça ne me choque pas plus que ça.
Quand il me demandait si j'étais prêt, je me redressais tout en acquiesçant de la tête. Je ne serais pas là si ce n'était pas le cas. Et ça malgré les quelques bleus que je possédais encore du précédent entrainement.  

Je me positionnais devant Anton alors que l'entraînement commençait finalement. Il n'allait jamais de main morte et même si j'arrivais à esquiver certain de ses coups, autant dire que certain était prit de plein fouet. Et je crois que je ne me suis jamais senti aussi vieux que lors de nos entraînements. Je sentais l'approche de la quarantaine encore plus facilement. Et de ce fait, je me disais que le repos entre chaque entraînement était bien plus bénéfique que je n'aimerai le croire à l'origine.
Je suis quand même surpris quand il me pose une deuxième question. Est-ce que je tiens le coups ?
Je respirais avec force et réfléchissait à un moyen de lui répondre. Je ne sais pas.


- Mon égo en prend un coup mais mon corps va bien, je pense.

Autant être honnête. De me faire casser la figure ne me plait pas mais je devais passer par là pour pouvoir progresser. Mais pour le moment, je pense manquer cruellement de rapidité.

- Je dois manquer de réflexe. Je crois ?

Je lui pose quand même la question. Qu'est ce qui me manque mise à part des années d'entraînement pour progresser au mieux ? Au delà du fait de m'entraîner, il était bien le seul qui pourrait me dire sur quoi je devrais plus travailler. Clairement, je manque de réflexe et de vitesse avec ça. Mais à part me concentrer encore un peu plus, je ne vois pas comment améliorer ce détail qui cloche vraiment pour moi.
Je glisse les mains sur mes flancs pour prendre une respiration et étirer un peu mon dos, me redressant quelques secondes.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Anton Ivanov
Humain
Anton Ivanov


https://houseofm.forumactif.org/t3970-anton-ivanov-man-is-the-sup
More about you : A venir
Codename : The Superior
Pouvoirs : Aucun pouvoir pour cet humain, mais un expert en combat au corps à corps, maniant les couteaux à la perfection, que ce soit en combat rapproché ou en projectile. Il parle aussi plusieurs langues, dont le Russe et l'Anglais.
Emergence :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Maitrise :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Messages : 29
DCs : La douce et lumineuse Kobik Salamander

Dim 24 Nov - 21:36
I want to learnLe Russe n’y allait pas de main morte, c’était un fait avéré. Quiconque s’entraînait avec lui ne pouvait que le confirmer alors qu’il n’était pas du genre à laisser l’autre prendre le dessus simplement pour flatter sa fierté. Se gonfler d’orgueil n’était jamais le but de ces préparations. Bien au contraire, il était là pour faire comprendre qu’il valait mieux se relever afin de ne pas se laisser crever tel un rat sur le bas-côté. C’était ce que lui-même avait appris en Russie alors que les faibles étaient délaissés. Cette façon de penser pouvait s’avérer brut de décoffrage, mais la vie était ainsi faite. Elle n’allait pas y aller en douceur, alors que tous devaient mériter leur place. Anton avait trouvé la sienne et c’était celle-ci qui avait créé sa philosophie de vie. Il ne se laissait pas marcher sur les pieds et refusait que cela arrive. C’était ce qu’il enseignait à Stephen.

L’entraînement n’avait pas tardé à débuter et dès que son élève avait été prêt, il avait commencé ses enchaînements. Peut-être n’avait-il pas la bonne pédagogie, mais il n’avait jamais cherché à avoir la meilleure approche. Il reproduisait sa propre façon d’apprendre et celle-ci n’avait pas été des plus tendres. Mais le russe était là pour apprendre à se battre et se défendre, non pas pour faire des claquettes. Il avait averti son élève dès leur première rencontre afin de s’assurer de ses motivations. Il ne s’était peut-être pas intéressé aux pourquoi des raisons de Strange à vouloir apprendre, mais il comptait s’assurer de ne pas être lâché après la première mise à terre.

Il était évident que l’ego de Stephen en prenne un coup. Anton ne fut guère surpris de l’entendre le dire, alors qu’il s’assurait qu’il suivait toujours. Si le Garde Rouge ne se souciait que peu des autres, il n’était pas non plus là pour casser l’apprenant, mais pour le former. Or, leur dernière séance était encore récente et il fallait parfois laisser le temps au corps de suivre. L’esprit avait beau faire beaucoup, ce n’était pas lui qui portait la personne.

— Bien. Tu dois repousser tes limites sans pour autant te blesser.

Un conseil avisé. Avec une déchirure musculaire ou autre, Stephen ne pourrait pas aller bien loin. Et si Anton avait l’habitude de s’entraîner tous les jours et pouvait supporter facilement un affrontement de plus afin de partager ses connaissances, qu’en était-il du novice ? Là était la question et c’est pourquoi il restait tout de mêmes observateurs aux signes extérieurs. Il ne pouvait pas savoir comment Strange se sentait, mais il pouvait parfaitement observer sa gestuelle afin de savoir quand s’arrêter.

La question fut pertinente. Il y réfléchit un instant, se visualisant mentalement leur échange de coups. Ivanov expliquait les façons de faire et démontrait en même temps. Parfois, le punching-ball était de mise, mais là, il avait surtout échangé les coups afin de voir la réactivité de l’autre. Manqué de réflexe, il ne pensait pas que ce soit réellement ça, alors que les progrès étaient visibles et que Strange avait tout de même une bonne réactivité.

— Tu dois surtout laisser ton instinct faire. Ne pas réfléchir et agir. User de la mémoire de ton corps. C’est ce qui te permettra de te battre les yeux bandés à la fin.

Une mémoire infaillible selon lui, que celle du corps de chacun. Même les amnésiques en avaient une, prouvée par leur facilité à effectuer des tâches devenues mécaniques dans une autre vie. C’était comme utiliser une arme pour Ivanov. Après l’apprentissage, il était possible de rouiller, mais jamais d’oublier. Instinctivement, en cas de danger, le corps savait réagir en conséquence pour se défendre. L’instinct de survie, ou de conservation, qui pouvait alors rendre le plus docile des chatons aussi dangereux qu’un tigre affamé devant défendre son steak.

— Ce qui joue en ta défaveur en ce moment, c’est la situation. Tu n’es pas en danger lors des entraînements, alors tu te reposes sur des acquis. Si demain, tu te fais agresser, tu verras, tu t’en sortiras beaucoup mieux.

Telle était son analyse. Ce n’était pas la première séance entre eux et Ivanov étudiait l’évolution de Stephen à chaque fois. Il y avait encore du progrès à faire, mais les bases étaient là. Avec de l’acharnement et de la volonté, il était certain de pouvoir être mis à terre par l’élève. Plus qu’à voir quand cela arriverait et il pourrait alors confirmer que l’ego en prenait un coup. Comme à chaque fois où l’un de ses camarades lui faisaient manger la poussière.  
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 22 Déc - 19:57
I want to learn.
Anton & Stephen

Anton n'avait jamais été doux dans son entraînement. Non pas que je voulais qu'il le soit mais j'avais envie d'apprendre rapidement. Et apparemment, il fallait y mettre suffisamment de force pour que ça rentre normalement.
C'était une bonne chose parce que je devais m'endurcir. Et n'ayant jamais eu trop de difficulté, ça ne pouvait qu'être bénéfique.

Et depuis le début des entraînements, je n'avais pas baissé les bras. Oh, l'envie y était là de nombreuses fois. Mais c'était de la fierté mal placé qui me faisait rester aussi ici. Parce qu'abandonner n'était pas une bonne chose. Pas pour moi, pas pour les autres. Je n'avais pas mis ma fierté de côté en allant voir Anton pour abandonner dès la première difficulté. J'étais honnête avec Anton, simplement parce que si j'avais mal partout, l'entraînement ne sera pas meilleur. Au delà de ça, il était le plus à même à me dire s'il était judicieux de s'entraîner ou pas à un moment.

J'avais posé la question sur ce qui me manquait. Les réflexes, surtout d'après ce que je pouvais voir par rapport aux coups que je me prenais. Mais Anton était le mieux placé pour me répondre. Je le vois d'ailleurs réfléchir et je patiente simplement.
Parler mon instinct. Bien ça le problème, je n'ai pas eu à me protéger de quoi que ce soit. Je n'ai jamais eu de question de vie ou de mort. Mais je me permet de ricaner un peu quand il me parle de yeux bandés.

- Tu veux que j'utilise l'instinct et mes autres sens pour pouvoir me priver de la vue ?

Je ne remettais jamais en question l'enseignement d'Anton. Mais me battre les yeux bandés? Comment ? J'avais déjà du mal à arrêter ses coups lorsque je les voyais. Alors aveugle.
Je partage son avis par rapport à la situation. Je n'ai jamais eu besoin de vraiment me défendre alors mon corps à plus l'habitude d'ouvrir la bouche et d'être sarcastique que de flanquer une raclée..

- Je suis à deux doigts de souhaiter le danger. Plus sérieusement, je n'ai pas un environnement propice à me défendre avec autre chose que ma bouche.

Bon, dit comme ça.. Ca pouvait être un peu bizarre. Mais à part le sarcasme, je n'avais pas les poings. Même si depuis le début de l'entrainement, ça avait clairement changé. Mais je n'avais pas eu à vraiment me défendre.

- Tu arrives à te battre les yeux bandés ?




Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Anton Ivanov
Humain
Anton Ivanov


https://houseofm.forumactif.org/t3970-anton-ivanov-man-is-the-sup
More about you : A venir
Codename : The Superior
Pouvoirs : Aucun pouvoir pour cet humain, mais un expert en combat au corps à corps, maniant les couteaux à la perfection, que ce soit en combat rapproché ou en projectile. Il parle aussi plusieurs langues, dont le Russe et l'Anglais.
Emergence :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Maitrise :
I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr110 / 50 / 5I want to learn. [ft Anton Ivanov] Fonddr11
Messages : 29
DCs : La douce et lumineuse Kobik Salamander

Lun 20 Jan - 13:39
I want to learnAnton ne se vantait pas d’avoir le savoir absolu lorsqu’il prodiguait ses conseils, mais il considérait qu’ils étaient bons à prendre à partir du moment où il avait pu les mettre lui-même en pratique lors de différentes situations plus ou moins problématique. Que ce soit lorsqu’il s’attirait des ennuis en Russie ou actuellement en tant que membre de la Garde Rouge, il avait toujours su se relever lorsqu’on lui faisait manger la poussière. Ne pas laisser la joie de le mettre KO était une priorité chez lui et, même avec un nez cassé pissant le sang, il était toujours d’aplomb pour rendre la pareille. Peut-être qu’un tel comportement allait finir par le perdre, mais il avait l’orgueil de se croire assez fort pour toujours se relever. Ivanov ne supportait pas l’échec et il était inimaginable qu’il en fasse les frais.

Alors il conseillait Strange avec ces simples observations qu’il faisait. Il analysait les mouvements de son élève pour en tirer les forces et les faiblesses. Il y avait de l’amélioration depuis leur première rencontre, mais il y avait encore du travail. Et pourtant, le Russe ne cherchait pas à désarçonner l’apprenant en le rassurant quant à ses capacités en cas de réel problème. Il y avait un gouffre entre une restitution de connaissance dans un lieu sécurisé et une situation qui demandait à agir dans l’urgence, sans prendre le temps de réfléchir à quel était son meilleur pied d’appui, mieux valait-il frapper du poing droit ou gauche, et où frapper. Anton ne doutait pas un instant que Stephen saurait se défendre si demain, il se faisait agresser dans la rue. Peut-être pas aussi bien que d’autres qu’il connaissait, mais au moins de quoi être capable de rentrer chez lui.

— En effet. Tout ce que l’on fait, on le fait car on voit ce qu’on peut faire. Tu découvriras que tu as d’autres sens à exploiter le jour où tu perds l’usage de tes yeux.

Pas forcément définitivement, mais Anton avait été le premier à rire au nez de celui ayant voulu lui bander les yeux une première fois. Quelle erreur quand il s’était pris le pied de son adversaire en plein dans le visage, que d’avoir raillé la méthode quelques secondes avant. Par la suite, il avait découvert qu’en effet, l’environnement semblait plus riche en information lorsqu’il arrêtait de se servir uniquement de sa vue. Sentir le vent brassé par un mouvement, les bruits de pied, d’objets déplacer. Tout cela était riche en information pour savoir se défendre et Ivanov sentait que Stephen pouvait avoir un bon potentiel.

Le Russe devait reconnaître que Strange avait raison sur ce point. S’il n’avait pas un environnement propice à ce qu’il puisse mettre en pratique ce qu’il apprenait, il progresserait moins vite. Et pourtant, c’était lui qui avait fait cette demande que d’apprendre à se défendre et il devait bien y avoir une raison à cela.

— Alors pourquoi vouloir apprendre à te battre ? Ne t’en fais pas, si ce n’est pas hier que tu as dû te défendre, demain, tu en auras besoin. Tu ne peux pas prévoir qu’un petit con vienne t’agresser dans la rue pour réclamer ton fric ou ton portable.

Souvent des jeunes se contentant de vivre dangereusement. Anton en croisait parfois, mais il avait l’avantage d’avoir cet uniforme et cette carrure qui pouvait facilement dissuader.

Il avait hoché la tête suite à la question. Bien sûr qu’il savait le faire, ayant appris assez jeune. Il était de l’un de ces durs à cuire, en fin d’adolescent, qui n’hésitait pas à se frotter à plus fort que soit. Il avait beau avoir été un pirate informatique, il était tout aussi bon sur le terrain. Et puis, avec le quartier où il avait vécu, il avait bien vite compris qu’il devait mettre tous les atouts de son côté s’il espérait ne pas se réveiller un jour avec un couteau entre les côtes.

— Si tu fermes les yeux et que tu te concentres, tu découvriras que tous tes autres sens vont s’éveiller. Et puis comment fais-tu le jour où ton quartier se trouve priver de courant, que tu te trouves chez toi, sans source de lumière, en pleine nuit et qu’on vient t’agresser ? Tu leur demanderas d’attendre bien gentiment qu’il fasse jour ?

Sarcastique, le Russe l’était, mais il pointait une évidence. Ce n’était pas bien compliqué que de se battre sans sa vue, mais il fallait savoir persévérer après avoir déjà été roué de coups le temps de comprendre et d’apprendre. C’était comme tout, une façon de faire qui s’apprivoisait, mais Strange avait encore le temps avant de passer à cette étape. A moins qu’il ne veuille avancer plus vite, mais ça, Anton n’allait pas l’imposer. Chacun voyait sa façon de faire. Le Russe avait la sienne et l’apprenant allait en développer une qui lui serait propre. Ce qui comptait pour Anton, s’était de lui apprendre les bases, tel qu’on le lui avait demandé et après Stephen devra faire ses armes afin de maintenir ses acquis.  
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
I want to learn. [ft Anton Ivanov]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: