Partagez | 
 

 They see me rollin | Jessica J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Oracle
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
- Divination
- Projection astrale
- Omniprésence
Tony, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Ryan, Lena & Val
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: They see me rollin | Jessica J.   Lun 15 Mai - 12:01



They see me rollin

They hatin, we slayin


La musique caresse tes tympans alors que tes écouteurs sont fichés dans tes oreilles. Tes lèvres pincées en une légère moue tandis que ta tête se laisse aller aux notes entraînantes. Ton sac en bandoulière tressaute contre tes hanches en avançant vers le centre-commercial. Tu laisses tes pas te guider, au gré de la musique et du temps qui passe. Un sourire fiché sur tes lèvres alors que tu fredonnes doucement, frôlant les passant sur ton chemin. Il fait beau aujourd'hui et c'est bien l'un des seuls jours de repos que tu as pour le mois. Ainsi, tu laisses tes collègues à la caserne et ton maître gérer le salon de tatouage avec les autres artistes. Arthur travaille aujourd'hui alors tu penses passer le voir après tes achats pour aller l'embêter quelques heures, histoire de pas bouffer ta batterie à force de le harceler de SMS pour qu'il t'en dise plus sur la fameuse personne qu'il a rencontrée dernièrement. Tu es toute excitée et heureuse pour lui, mais tu as envie d'en savoir plus et c'est tout à fait normal. Mais tu ronge ton frein en attendant et tu patientes, toujours sur les pavés. Tu sens ton téléphone vibrer contre ta cuisse et tu le sors distraitement de ta poche pour vérifier qui vient de t'envoyer un message, même si tu penses déjà connaître le destinataire. Tes doigts glissent sur l'écran, et ton pouce balaye vers la droite pour le déverrouiller. Ton regard, caché derrière des lunettes aux verres fumés, se pose sur l'appareil et le coin de ta bouche se relève en un sourire plus prononcé lorsque tu remarques qu'Arthur vient de te répondre. Il ne veut toujours rien te dire de trop spécifique et cela te frustres mais tu préfères en rigoler, tapotant une réponse rapide avant de le ranger à nouveau dans la poche de ton jean. Tu fais quelques pas encore avant d'agripper ton sac pour en sortir ton paquet de cigarette. La pulpe de tes doigts enserre la clope jusqu'à ce que tu l'apportes à tes lèvres, et tu fouilles à la recherche de ton briquet. Faisant rouler la pierre, tu laisses la flamme décimer le bâton empoisonné avant de balancer le briquet et le paquet au fond du sac.

Inspirant un bon coup, tu laisses la fumée glisser sur ta langue et chatouiller ta gorge, inhalant l'effluve toxique qui brûle tes poumons. Tu la gardes en toi un court instant, avant qu'elle ne sorte brusquement, exulté par ton souffle. Tu recommences plusieurs fois, tout en avançant vers ta destination. En général, tu préfères faire les boutiques avec ta sœur ou même une amie, mais pour le coup tu es seule. Totalement seule. Et bien que cela t'indiffère un peu, tu aurais tout de même préféré te complaire avec la présence de Maddie. Tu secoues légèrement la tête pour te sortir de tes pensées et continue d'arpenter les rues pavées, le bâtiment aguichant déjà ton regard. Tu t'arrêtes un moment devant les portes coulissante pour terminer ta cigarette, écrasant le mégot contre une poubelle alors que les cendres virevoltent autour de toi. Tu souffles la fumée une dernière fois avant de rentrer dans l'enceinte, passant les portes et relevant tes lunettes sur ton crâne. Tes cheveux attachés en un chignon réalisé à l'arrache laissent quelques mèches tressauter sur tes épaules tandis que tu files devant les boutiques. Tu envoies rapidement un message à Arthur pour lui dire que tu lui laisses un peu de répit, le temps que tu trouves ton bonheur dans ce magasin dont tu viens de franchir les portes. Tu passes tranquillement dans les allées, remettant ton sac en place plus d'une fois, et tu finis par retirer un écouteur pour t'amuser avec, faisant tourner le fil autour de ton doigt. Tes mains agrippent les vêtements délicatement alors que ton regard les analyse, scrutant les motifs et imperfections. Tu pinces les lèvres plus d'une fois, et ça t'arrive de les mâchouiller quand tu hésites sur un article. Bien vite, tu finis avec quelques fringues sur ton bras, et tu sens que tu ne vas pas tarder à filer en cabine d'essayage. A la dernière seconde, ton regard capte une veste noire en cuir magnifique et pourtant sobre. Tu t'approches doucement d'elle, contemplant la beauté de la chose. Tes doigts passent sur le cuir et un soupir d'aise échappe à tes lèvres. Tu n'as pas le temps de vérifier l'étiquette pour voir la taille ou les autres modèles qu'une présence à tes côtés te fait relever le visage. Tu viens d'entendre quelqu'un se racler la gorge et tes yeux se posent sur la silhouette non loin de toi. Tu reconnais aisément ce visage aux angles doux, et ce regard clair et chaleureux. Tu souris, agréablement surprise de retrouver Jessica Jones ici. Cette femme à la beauté fatale et aux cheveux brillants qui a plus d'une fois attiré ton regard à la soirée chez Rachel et ses colocs. Elle est belle et tu le reconnais facilement, surtout qu'elle te plaît beaucoup. Même si tu préfères ne pas trop t'avancer pour l'instant. Tu secoues la main en sa direction pour la saluer alors que ton regard se met à briller, l'éclat de joie incandescent au creux de tes pupilles. Tu n'oses pas l'embrasser sur la joue, cela semble un peu direct et pas forcément adéquat. Après tout, tu ne l'as plus revue depuis la soirée et cela remonte à déjà quelques mois. Et même après ces quelques mois, tu ne l'as pas oubliée. Le souvenir du jeu de la bouteille encore fermement ancré dans ton esprit. Tes lèvres picotent alors que tu te rappelles de la douceur du contact et du pseudo baiser que vous avez échangé. Ta voix grave résonne alors, avant même que tu ne t'en rendes compte.

« Salut Jess. C'est la journée shopping à ce que je vois, tu souris. Ça fait longtemps. Comment tu vas depuis la soirée d'Halloween ? Tu mordilles tes lèvres en fronçant les sourcils, peu sûre d'aborder ce thème, mais tu te lances tout de même, d'une petite voix. Tu t'es bien remise de ta rupture ? »



___

Come and find me in the dark now.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
411
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: They see me rollin | Jessica J.   Lun 29 Mai - 23:47

They see me rollin
Jessica ft. Kayleen

C'est avec un pas lourd que la belle brune se dirige vers le centre commerciale. La nuit à été difficile est elle a bien entendu encore forcée sur la bouteille. Les lunettes de soleil figée sur son petit nez en dise long sur son état. Comme chaque soir elle a été prise de cauchemars, comme chaque soir l'insomnie a frappé à sa porte et maintenant elle en paie le prix. Elle rumine doucement, ronchonne dans sa barbe car elle voudrait faire passer ce mal de tête qui tambourine dans son crane. Oh bien sûre se passer de l'alcool serait une bonne chose pour faire passer ses maux mais elle aime bien trop la picole pour ça. Non décidément elle n'est pas prête à prendre de bonnes résolutions, du moins pas aujourd'hui et toutes ses connaissances ainsi que ses amis le savent. . Jessica Jones est une drôle de femme voilà tout. Mais en cette belle après midi la jeune femme à troqué sa mine d’alcoolique contre celle des beaux jours. Ses cheveux bouclés bien coiffés avec quelques tresses ornant de ça et là sa chevelure, elle avait revêtit une robe rouge prêt du corps ainsi que des bottines lui arrivant mi-cuisses. Il n'y avait pas à dire la jeune femme, mise en dehors de sa gueule de bois était sublime et elle avait décidé de faire du shopping ! Elle sourit donc en entrant dans le centre commerciale où elle se perdit de longues minutes devant les vitrines toutes  plus alléchantes les unes que les autres. Pour la première fois depuis longtemps la belle brune se sentait à peu prêt bien dans ses baskets et elle comptait en profiter comme il le fallait. Elle sourit en voyant un robe bleu à poids style pin up lui faire de l'oeil dans un magasin branché. La belle baissa les yeux vers le prix qui affichait une somme assez correcte et décida donc de se faire plaisir. Elle se saisit d'un modèle à sa taille et se dirigea vers les cabines d'essayage afin de se conforter dans son choix de vêtements. Quelques minutes plus tard elle observait son reflet dans le miroir avec un sourire niais planté sur les lèvres. Elle était parfaite et elle n'hésiterait sûrement pas à la sortir au prochain rendez-vous galant qu'elle aurait. Elle acquiesça devant son reflet, se déshabilla et fonça donc vers la caisse pour payer.

La belle sortie donc du magasin sac en main et décida d'entrer dans celui qui se trouvait juste en face à l’affût de la pièce qui la ferait de nouveau craquer. La grande brune scrute alors tous les modèles présents dans le magasin sans grand succès. Peut être un prochaine fois ! Alors qu'elle sort de la boutique en question en traînant des pieds de nouveau de mauvaise humeur, elle se dit qu'une bonne glace ne lui ferait pas de mal, elle même étonnée de ne pas avoir pensé, un bon petit verre. Elle se dirige donc vers le glacier d'un air déterminé laissant ses yeux glisser de temps à autres sur les vitrines au cas-où... Alors qu'elle pensait tout espoirs envolé elle se stoppe net au milieu de l'allée attirée par une pièce trônant sur un cintre. La belle se penche un peu plus et plisse les yeux comme pour distinguer les magnifiques détails de cette veste en cuir. Par-fait ! Ni une, ni deux Jones entre dans le magasin avec un sourire béat et alors qu'elle tend la main pour se saisir de l'objet sa main vient percuter celle d'une inconnue. Enfin... pas si inconnue que ça. La belle cligne des yeux à plusieurs reprises lorsqu'elle reconnait les traits de Kayleen, l'amie d'enfance de Rachel. Depuis quand ne l'a-t-elle pas revu ? Halloween ? Ça date tellement ! Pourtant elle doit admettre ne jamais avoir oublié la rouquine... Voilà des mois qu'elle hante doucement ses pensées et pour une bonne raison... Elle lui a plu au premier regard. Instinctivement ses yeux se dirigent vers les lèvres carmines de la belle. Ce petit baiser échangé au jeu de la bouteille elle n'est pas prête de l'oublier... ça non. Elle finit donc par lui sourire. Peut être un peu trop béatement. « Salut Jess. C'est la journée shopping à ce que je vois. Ça fait longtemps. Comment tu vas depuis la soirée d'Halloween ? Tu t'es bien remise de ta rupture ? » dit-elle de sa voix rauque. Cependant Jessica à travers ses lunettes de soleil ne peut se défaire des lèvres qu'elle se mordillent machinalement. "Hein ? Euh quoi ?" dit-elle subitement ramenée à la raison. " Ah euh ouais depuis Halloween... Oui je me suis bien remise de ma rupture comme tu peux le voir, libre comme l'air mais bien dans ma tête et dans mon corps !" dit-elle en riant accompagnée d'un geste de la main. Hinhin mensonge, elle n'est pas si saine d'esprit qu'elle le prétend ça non. Elle penche la tête de côté et remonte ses lunettes de soleil sur sa tête "Elle est canon hein ?" dit-elle en montrant la veste du menton. Est-ce qu'elle va devoir se battre avec Kay pour l'avoir rien qu'à elle ? Son regard passe de Kay à la veste en cuir et de la veste en cuir à Kay "Soit dit en passant même si j'ai flashé dessus j'avoue que sur toi elle serait... renversante" dit-elle doucement avec un sourire en quoi.
made by black arrow

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. © Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oracle
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
- Divination
- Projection astrale
- Omniprésence
Tony, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Ryan, Lena & Val
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: They see me rollin | Jessica J.   Ven 2 Juin - 17:59



They see me rollin

They faintin, we rockin


Te mordillant toujours les lèvres, tu lances un regard vers la brune. Quelque peu cachés derrière tes cils et tes paupières légèrement abaissées sur tes iris, tes yeux brillants scrutent la belle avec intérêt. Le temps semble se figer autour de vous, alors que tu contemples son visage, teinté de verres fumés. Tu ne l'as plus revue depuis longtemps et tu dois avouer que ce visage aux traits attirants t'a quelque peu manqué. Depuis la soirée d'Halloween, tu as plus d'une fois rêvé d'elle. De son corps avantageux. De son visage si parfait. De sa voix si apaisante. De ses yeux si pétillants cerclés de noir. De ses lèvres si douces. De ce baiser que vous avez échangé au cours de la soirée. L'ambiance propice avec les lumières tamisées, la fumée des cigarettes et des joints encore présente qui obstrue ta vision, embrumant ton esprit. Tu t'es laissée faire, tu l'avoues complètement. Et tu ne regrettes pas, ça non. Avoir pu déposer tes lèvres carmines sur celles de la belle a fait imploser ton cœur. Tu te souviens encore de la sensation qui t'a assaillie à ce moment. De ton cœur qui cogne contre ta poitrine. De ta peau brûlante et frissonnante. De cette vague de chaleur qui dévaste tes entrailles. De ces picotements sur tes lèvres alors que vous vous êtes embrassées. En l'espace de quelques secondes, ton esprit t'entraîne avec lui dans tes souvenirs et tu le laisses faire, complètement subjuguée par la belle qui te fait face. Elle te fait craquer, et tu résistes encore à sa beauté. Tu ne veux rien précipiter, et tu ne veux surtout pas tout foutre en l'air sur un coup de tête. Jessica est trop parfaite pour toi, et quelque fois tu veux juste laisser tomber. Mais la tentation est bien trop forte et ainsi tu reviens quand même à la charge. Il te reste l'espoir, qu'un jour tu reposes tes lèvres à nouveau sur les siennes, que vous échangez bien plus que de simples baisers. Que tu puisses caresser sa peau halée si douce et que ta main se perde dans ses longs cheveux chatoyants et brillants. Il faut que tu saches si vraiment il y a quelque chose entre vous, ou si ce n'est rien de plus qu'une simple amitié complice entre deux jeunes femmes. Tu as peur, en vérité que ce ne soit qu'une passade ou que cela ne signifie rien pour elle. Ton esprit peut tant se transcender que se déchirer. La retombée peut faire bien plus mal que l'attente. Ainsi tu patientes.

Tu ricanes légèrement lorsque Jessica se met à te répondre. Elle a l'air un peu perdue ou bien gênée, tu ne sais pas vraiment. En tout cas tu lui souris, et tes lèvres cessent de maltraiter tes lèvres carmines. Ses paroles caressent tes tympans et cela te fait doucement frissonner. Entendre le timbre de sa voix après quelques mois d'abstinence est comme une douce récompense. Tu te fais violence pour ne pas ancrer tes iris sur ses lèvres alors qu'elle te parle. Au lieu de ça, tu imagines son regard posé sur toi, caché derrière ses lunettes fumées. Elle est vraiment belle ainsi, simplement habillée et sa prestance ne t'a jamais semblé aussi imposante. Tu devines facilement la forme de ses lèvres lorsqu'elle se met à rire. Ce son est si agréable que tu ris avec elle et ton regard pétillant ne cesse de la contempler. Tu es heureuse de la revoir, et la joie illumine tes traits tandis que tu calmes ton cœur qui bat un peu trop fort. Jessica retire ses lunettes de soleil et tu sens le temps s'arrêter à nouveau. Elle te dévoile son regard, ses iris éclatants que tu ne peux t'empêcher d'admirer. Tu avales difficilement ta salive et ta respiration se bloque dans ta gorge, brûlant tes poumons. Ton cœur cesse de battre quelques secondes, et cela te fait mal. Un picotement dans la poitrine, qui repart quasiment instantanément, et de plus belle. A peine calmée, la tempête gronde en toi et fait rebattre cet organe rougi par ton sang. Une vague de chaleur échauffe ton ventre jusqu'au creux de ta cage thoracique tandis que tu ancres tes iris à ceux de la belle. L'abîme de son regard t'appelle, il te magnétise, et toi, pauvre folle en manque d'amour, tu lui réponds.

« Ah euh ouais depuis Halloween... Oui je me suis bien remise de ma rupture comme tu peux le voir, libre comme l'air mais bien dans ma tête et dans mon corps !
_ C'est le plus important. Les mecs sont des vrais connards parfois, tu souffles. En tout cas, je suis contente pour toi, que tu sois passée à autre chose. »

Et c'est vrai, tu es heureuse pour elle. Elle ne mérite pas de souffrir. Tu ne peux t'imaginer ses traits lumineux s'assombrir, les ténèbres prenant d'assaut ses pupilles. Tu ne peux pas imaginer un seul instant de voir des larmes sur son si doux visage, de voir la colère étirer ses traits et ses lèvres, de voir la rage la consumer à petit feu. Ton cœur se serre à cette pensée et tu entrouvres la bouche, comme soufflée. Ton regard pétillant glisse lentement sur elle, et cela te ramène à la réalité. Perdue dans ses iris, tu n'as pas du tout fait attention à ce qu'il se passe. Tu sursautes doucement alors que tu remarques que tu t'es approchée sensiblement. Tu n'as même pas fait attention à cela. Tu lui parles et d'un coup tu vois que tu es bien trop proche. Plus que la normale. En vérité, tu ne dirais clairement pas non, surtout à Jesscia Jones. Mais c'est un peu nouveau pour toi aussi, et même si ton cœur palpite sous ta poitrine, tu te recules en te raclant la gorge. Lançant un coup d’œil à la veste, tu écoutes tranquillement Jessica de parler de l'objet de votre convoitise. Tu laisses ta voix fendre les airs, un sourire peint sur ton visage.

« Elle est canon hein ?
_ Tellement, et puis le style est juste parfait, tu soupires de contentement.
_ Soit dit en passant, même si j'ai flashé dessus, j'avoue que sur toi elle serait... renversante, lance-t-elle avec un sourire en coin. »

C'est comme si un choc électrique te parcours le corps, et te fait te retourner vers elle. Tu écarquilles les yeux, tes paupières relevées jusqu'au maximum alors que tes sourcils se haussent, subjuguée par l'écho de sa voix. Elle vient vraiment de complimenter la possible prestance que tu aurais en mettant cette veste. Ou bien elle vient simplement de flirter, sans arrière pensées. Tu ne sais pas et ton esprit s'embrouille alors que tu finis par plisser les paupières, peu sûre de comment réagir. Son regard posé sur toi échauffe tes joues et tu secoues la tête, laissant un rire s'échapper d'entre tes lèvres. Décidément, Jones a le don de te perturber, de percer des failles pour t'atteindre, toi qui sembles aussi forte qu'un roc en temps normal. Tu souris doucement, relevant la tête vers elle, tout en croisant les bras.

« Peut-être bien, tu lances d'un air taquin. Mais je suis certaine qu'elle rendrait mieux sur toi. Après tout, tu es bien plus intéressante qu'un simple mannequin en plastique, tu ricanes. Et puis, il faut bien l'essayer., tu souris en tendant ta paume vers la veste, avant de montrer les cabines d'essayages d'un hochement de tête. Je te laisse l'honneur de commencer. »


___

Come and find me in the dark now.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
411
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: They see me rollin | Jessica J.   Dim 9 Juil - 11:09

They see me rollin
Jessica ft. Kayleen

L'espoir, une si belle chose, un sentiment puissant, il fait faire énormément d'actions en son nom. Peut-il s’essouffler comme un château de cartes ? Immense chemin que peut être l'espoir, il n'est pas sans illusions parait t'il, mais tout être se camoufle d'illusions au cours de sa vie, parfois pour pouvoir continuer ou encore se dire que ce n'est pas grave que tout iras mieux demain. L'espoir, l'illusion tout ceci est si proche et pourtant si loin à la fois. Mais une chose est sûre sur le chemin de l'espoir on peut y perdre beaucoup plus qu'au départ mais ce qu'il y a de bien sur ce genre de route c'est que généralement nous nous sommes déjà attendu au pire. Alors qu'importe la fin tout ce qui compte à vrai dire c'est l'issue finale. La jolie Jessica Jones en avait connu des atrocités au court de sa petite vie. La perte de ses parents, les petits copains méprisants, le plongeon dans l’alcool, la violence aussi…Rien de bien glorieux pour la grande brunette. Elle était forte et avait encaissé tous ces coups durs sans vraiment se plaindre. Elle n’était pas comme ça, non. Pourtant lorsqu’elle se tenait face à Kayleen à cet instant, l’étudiante avait commencé à se sentir toute petite et avait été heureuse de pouvoir se cacher derrière ses lunettes aux verres fumés. Là, elle avait pût scruter chaque partie de son visage au grain parfait. Car oui, pour elle Kayleen était parfaite alors même qu’elle ne la connaissait pas vraiment. A vrai dire depuis ce fameux soir d’halloween ou son regard avait croisé le sien pour la première fois. Délicieuse. C’était le premier mot qui lui ai été venue lorsqu’elle avait posé ses yeux sur ses lèvres et encore aujourd’hui elle le pensait. Elle avait eut la chance d’y gouter lors du fameux jeu de la bouteille et depuis l’empreinte de ses lèvres subsistée telle une marque indélébile sur les siennes. Mieux encore elle aurait voulu y gouter encore et encore sans jamais de s’arrêter mais elle se l’était interdit. Après tout Kayleen l’avait-elle appelée depuis ? Non. Avait-elle échangée un mot au sujet de ce baiser qu’elle avait tant aimé ? Non plus. Non, rien ne laissez présager qu’elle ressentait aussi une attirance inexpliquée à son égard. Pourtant alors qu’elles se trouvaient l’une face à l’autre, la brunette avait fait remonter ses vieux démons à la surface et ne pouvait détacher les yeux de la bouche carmine de la rouquine, bien trop attirée par elle.

Il y avait parfois dans les mots des choses inutiles et futiles. Rien ne valait l'expression d'un regard ou d'un sourire. Et ça c'était une bonne chose pour Jessica, elle qui n’avait jamais été douée pour les mots, elle qui s'embrouillait toujours les pinceaux était pourtant très expressive quand il s'agissait du regard ou des sourires qui en disait plus sur ses pensées.  En l’observant elle avait remarqué ses joues rougirent, ses dents meurtrirent sa lèvre inférieure, ses yeux la détaillant et elle devait l’avouer pendant un moment elle avait senti son cœur battre beaucoup plus vite. Kayleen avait un effet inconnue sur Jess et ça la perturbée énormément. Si bien qu’elle piqua un fard quand elle remarqua son regard sur elle. « C'est le plus important. Les mecs sont des vrais connards parfois. En tout cas, je suis contente pour toi, que tu sois passée à autre chose. » souffle-t-elle. Elle aime sa voix légèrement rauque. C’est agréable à l’oreille si bien qu’un frisson lui parcours l’échine. Elle ne s'attendait pas à ce que la belle rouquine réagisse sur le sujet, à vrai dire elle était tellement perdue, qu'elle ne pensait pas qu'il y aurait d'autre mot pour combler le silence... mais elle s'était trompée. Elle ne sut pourquoi, mais les paroles de Kayleen la rassurent et elle sentit son cœur reprendre du mouvement dans sa poitrine. Elle sourit alors. Si seulement elle savait à quel point elle aurait pu passer à autre chose entre ses bras à elle… Elle respire profondément, essayant de se calmer du mieux qu’elle le peut. Détachant son regard du siens elle reporte son attention sur la veste de cuir pour laquelle elles viennent toute deux de craquer. Elle est vraiment magnifique… mais pas autant que Kayleen qui visiblement est subjuguée par tout autre chose. Jessica passe sa langue sur ses lèvres doucement. Comment ne pas lui prêter attention hein ? Puis la belle recule sous les yeux de Jessica qui ne pense plus à la veste non. Pourtant il faudra bien revenir sur le sujet… au moins pour calmer le feu ardent qui brule au creux de son ventre. Elle inspire à plein poumon et se tourne à nouveau vers le cuir qui pendouille comme un trophée devant elles. Alors qu’elle essaie de se reconcentrer sur le vêtement. Elle lui demande donc si elle aussi à flasher dessus et vante la beauté de la chose. Elle est parfaite et c’est une pièce qu’il lui fait envie mais alors qu’elle pose son regard sur la jeune pompier elle ne peut s’empêcher de réaliser qu’elle lui irait à merveille.

Elle se mord à son tour la lèvre inférieur. Cette image n’est pas du tout déplaisante, elle pense alors renoncer à l’objet rien que pour avoir l’occasion de la revoir dans cette accoutrement. « Tellement, et puis le style est juste parfait » dit-elle en tournant enfin son regard vers la veste à son tour. Jones hoche la tête, elle maudit l’enseigne de ne pas avoir prévu plus de stock elles auraient pu en acheter une chacune et Jessica ne serait pas là à se demander si elle la préférerait sur elle ou sur la belle à la chevelure de feu. En fait elle préférerait Kayleen sans aucuns vêtements… Cette pensée la fait doucement rire mais elle se reprend bien vite. "Peut-être bien. Mais je suis certaine qu'elle rendrait mieux sur toi. Après tout, tu es bien plus intéressante qu'un simple mannequin en plastique. Et puis, il faut bien l'essayer. Je te laisse l'honneur de commencer. » dit-elle  en riant avant de montrer la dit veste et de faire un signe pour lui montrer les cabines d’essayages. L’étudiante lui offre un beau sourire avant de se saisir de la veste. « Bien allons essayer cette merveille » dit-elle en se dirigeant vers les cabines d’un pas franc. Elle montre alors la veste à l’hôtesse qui hoche la tête pour lui dire que les cabines sont libres. Cependant Jessica s’arrête et se retourne vers Kayleen qui attend toujours les bras croisés. « Tu pourrais venir avec moi… Ce n’est qu’une veste et puis comme ça tu pourras l’enfiler directement aussi » enchaine la brunette l’air de rien « Et puis j’aurais peut-être besoin d’aide qui sait… » lance-t-elle avec un grand sourire alors qu’elle s’engouffre dans la cabine d’essayage. Elle retire sa propre veste pour la poser sur un cintre dévoilant ses bras à la peau ambrée, ainsi que le loisir de voir ses formes au travers de sa robe rouge ou du moins les deviner. Alors que Kayleen la rejoins elle s’empare de la veste et l’enfile avant de se retourner vers elle avec une moue amusée « Alors ça rend mieux sur moi que sur le mannequin en plastique ? » dit-elle en se dandinant.
made by black arrow

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. © Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oracle
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
- Divination
- Projection astrale
- Omniprésence
Tony, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Ryan, Lena & Val
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: They see me rollin | Jessica J.   Hier à 14:50



They see me rollin

They cryin, we laughin


Un voile carmin déteint doucement sur ses joues alors que tu restes figée devant sa prestance. Tes lèvres capturées entre tes dents te picotent et tes iris brillants pétillent tandis que tu contemples la jeune femme. Jessica est belle, magnifique, parfaite même. Tu te souviens de votre baiser et soudainement, une étincelle jaillit au creux de ton ventre. Ta poitrine se soulève plus difficilement et une douce chaleur déferle en tes entrailles. Jessica passe sa langue sur ses lèvres et tu sens soudainement ta gorge s'enserrer. Tes poumons se compressent tandis que tu manques de respirer. Ton cœur cogne fort contre ta cage thoracique, douce torture qui fait pétiller ton être. Il pince dans ta poitrine et pourtant, tu te sens comme plus légère. Il pulse au même rythme que ta respiration, légèrement hachurée devant le spectacle offert. Jessica causera ta perte. Tu libères tes lèvres alors que ta voix résonne, grave, rauque et tes yeux cherchent à se poser ailleurs. La belle brune ne te laisse pas indifférente et tu ne veux pas trop te faire griller alors que vous ne vous êtes plus vues depuis quelques mois. Tu regrettes un peu de ne pas avoir pris de ses nouvelles plus tôt, ni d'avoir poussé un peu dans le flirt avec la jolie jeune femme. Mais l'instant présent t'incombe plus que le passé et les regrets. Ainsi, tu te soucies de son bien-être. Tu n'as peut-être pas eu le temps dans le passé, mais maintenant tu vas faire ton possible pour la rendre heureuse. Et sans doute tenter quelque chose de totalement fou que tu as déjà pensé faire plusieurs fois par le passé, sans que jamais cela ne soit réalisé. Tu souffles distraitement, un peu perdue dans tes pensées. Ton regard glisse sur cette veste en cuir et tu imagines le tissu épouser les courbes de la belle brune. Cette image te fait doucement sourire et colores légèrement tes joues. Un rose nacré, une belle robe sucrée qui imprègne ton visage.

Tu croises les bras contre ta poitrine alors que tes dernières paroles flottent dans les airs. Proposer d'aller l'essayer toutes les deux n'est pas la pire des idées que tu as eu jusque là. Vous gagnez ainsi du temps, du moins c'est ce que tu penses. A vrai dire, tu lui aurais facilement cédé la veste en cuir, juste pour ne pas devoir te mêler dans une quelconque compétition. Mais passer plus de temps avec elle est un cadeau unique que tu ne peux refuser. Alors cette proposition te laisse l'opportunité de rester un peu plus longtemps à ses côtés. C'est presque un plan tout tracé que tu viens d'imaginer, mais tu ricanes doucement en secouant la tête. Tu n'es pas manipulatrice, et c'est juste une idée comme cela, Jessica peut très bien refuser. Sauf que la belle te sourit avant d'attraper la veste du bout des doigts. Sa voix caresse tes tympans et tu te sens éprise d'un frisson. Il glisse le long de ta colonne vertébrale tandis qu'un soupir s'échappe de tes lèvres. Tu la regardes s'éloigner et tes iris suivent la courbe de ses hanches. Tu la contemple tel un trophée, telle la plus belle des créatures que tu n'aies jamais vue. Elle semble inatteignable, intouchable. Comme de la fumée que tu tentes d'attraper entre tes doigts. Tu te mordilles à nouveau les lèvres lorsqu'elle se retourne vers toi. Elle te propose de venir avec elle, dans la cabine. Tu rougis et te figes sans t'en rendre compte, soufflée par son audace. Cela te plaît même si tu essayes de rester neutre. Jessica te plaît. Lorsqu'elle se retourne pour s'engouffrer derrière le rideau, tu sens ton souffle hachuré glisser sur tes lèvres. C'est le déclic et tu te remets enfin à bouger, avançant doucement vers la cabine.

Lorsque tu écartes le rideau pour te rendre à l'intérieur, tu es accueillie par une vision divine. Jessica a retiré sa veste et tes iris contemplent sa belle peau ambrée. Ses bras fins et ses épaules aux angles doux. Sa robe rouge qui la met en valeur et te laisse deviner quelques courbes bien dessinées. Tu déglutis difficilement en fermant derrière toi. Tu te racles la gorge et t'appuies contre l'une des parois de la cabine, scrutant le moindre de ses gestes. Ses cheveux qui tressautent sous ses mouvements, ses muscles qui se mettent en avant. Tu te pinces les lèvres, plissant les paupières, comme pour peindre un air nonchalant sur ton visage. Même si le reste te trahit, tu peux toujours compter sur ta rapidité et tes réflexes. Bien qu'ils soient un peu sous l'influence de la beauté qui se dandine devant toi. Sous tes yeux brillants, Jessica enfile la veste et en une fraction de seconde, l'idée de toucher sa peau comme le fait la veste te frôle l'esprit. En ton fort intérieur, tu veux toucher cette peau dorée, caresser ces épaules et goûter à ses lèvres une nouvelle fois. Ce n'est que lorsque Jessica se retourne que tu te rends compte que tu t'es avancée. Subjuguée, attirée, magnétisée par la belle, tu t'es laissée attraper dans ses filets. Ton âme s'échoue sur les rochers de son être. Tu relèves lentement tes iris pour les ancrer dans les siens et c'est là que ton destin se scelle. Il est trop tard pour toi maintenant. Tu es à elle.

« Alors ça rend mieux sur moi que sur le mannequin en plastique ? »

Ta gorge est sèche, et elle picote lorsque tu avales ta salive. Tes lèvres s'entrouvrent après coup et ton souffle se perd dans l'atmosphère. Ton regard glisse sur son visage, s'accrochant un peu trop à ses lèvres avant de descendre, contemplant l'allure de la belle dans cette veste en cuir. Tu lui fais signe de se tourner avec un geste de la main, et lorsqu'elle se retrouve dos à toi, tu appuies tes mains sur ses épaules. Tâtant la texture, si la veste n'est pas trop large pour elle. Tu la regardes sous toutes les coutures. Tes yeux se perdent même sur son reflet dans le miroir quand tu cherches son visage. Elle sourit toujours et tu étires tes lèvres pour lui offrir le plus beaux des tiens. Tu te recules ensuite, en hochant doucement la tête, l'une de tes mains attrapant ton menton. Tu plisses les paupières et ta langue claque contre ton palais dans un signe approbateur tandis que tes iris s'ancrent à la douceur des siens.

« Beaucoup mieux. Tu souris. Tu es parfaite comme ça ! Je pourrais presque déclarer forfait et te la laisser, tu ricanes. Mais j'aimerai quand même l'essayer avant. Tu as besoin d'aide pour la retirer ? Tu lances, taquine. »



___

Come and find me in the dark now.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
They see me rollin | Jessica J.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rollin' rollin'
» Jessica Stroup vs Eva Longoria
» Supernatural - Amour Perdu - Dean/OFC Sam/Jessica - PG-13
» Jessica (J Negulesco, 1962)
» [Editions Kirographaires] "About A Girl" de Jessica Giovagnoli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN :: Centre-ville-
Sauter vers: