Partagez | 
 

 Not "just friend", you were right [Maddie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Sarcastic princess
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Sorcellerie & manipulation des ombres comme son petit papa
Et Shades le gros lourdingue
Bouclettes Rand, Blondie Foley
172
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Not "just friend", you were right [Maddie]   Sam 17 Juin - 12:02



❝ Not "just friend", you were right ❞
Madelyn & Mercy

”Mercy” a écrit:
Il faut que je te parler genre urgemment. J’invoque une réunion au sommet exceptionnelle et très putain de urgente ! On se retrouve chez toi, j’veux pas avoir des oreilles indiscrètes.

J’appuyais sur la touche d’envoi en serrant les dents. Mes mains tremblaient imperceptiblement. Bon, c’était fait. Je l’avais fait. Il n’y avait plus de marche arrière à envisager. Je devais lui parler. je devais parler à ma Maddie. parce qu'il y avait tant de choses qui s’étaient passé ces derniers temps. Tout s’était enchaîné à une vitesse folle et j’avais besoin d’elle. J’avais besoin de lui partager ça. Elle était ce qu’il se rapprochait le plus d’une meilleure amie, à mes yeux. Bah, je ne voulais pas employer ce terme parce que je le trouvais infiniment cliché. Enfin maintenant que j’avais un truc aussi cliché qu’un petit ami, je supposais que j’étais en mesure de dire “meilleure amie”. J’en savais trop rien et de toute manière ma tête était trop occupée savoir comment gérer ce surplus de nouveauté pour vraiment comprendre ce genre de nuances subtiles. Je pris une grande inspiration. Je n’étais pas sereine, vraiment. Je me demandais comment Maddie allait réagir. En fait j’avais peur qu’elle m’engueule pour ne pas lui en avoir parlé avant. Certes, je ne sortais officiellement-officieusement avec Amadeus que depuis… ben depuis hier en fait. Mais il y avait eu la scène du parc la semaine dernière. Puis l’échange de sms par milliers ET la rendez-vous d’hier qui avait fait une conclusion à cette affaire. Je me mordis la lèvre inférieure. J’aurais dû lui dire bien avant. Mais il fallait qu’après le parc ça avait été la tempête sentimentale,  la guerre des hormones, le maelström des sentiments. Un joyeux foutoir enrobé dans une bonne couche de bordel en tout genre. Puis à la base, nous étions censé avoir mis ola entre nous. Nous nous étions promis de ne PAS sortir ensemble, parce qu’il était majeur, parce que j’étais mineure… à cause de merde comme ça. Preuve avait été que ça avait été HYPER efficace. No shit Sherlock !

Je manquais quand je reçu la réponse. Je souris en la lisant. Bon maintenant, j’osais espéré que ma rouquine préférée allait bien le prendre. Ou ne pas me faire la leçon de moral sur le fait que ce n’était pas bien de sortir avec un majeur à mon âge. Mais je doutais fortement. Il fallait dire que depuis que je connaissais Amadeus et que je prenais des cours particuliers avec lui, il n’avait eu de cesse de faire des petites allusions taquines sur notre relation “d’amitié”. Mais le fond, nous restions un couple qui n’était pas forcément vu du bon oeil. A cause de ce fameux line majeur/mineur, etc. Je savais que cela aurait pu poser des soucis à Amadeus et j’avais tout, sauf envie que ma moitié à des soucis à cause de la pauvre imbécile que je pouvais être. Je me mordillais la lèvre sans m’arrêter. Je sursautai quand je reçu un snap d’Amadeus. Je souris tendrement en voyant sa bouille et le petit coeur qu’il formait avec son pouce et son index, un truc typiquement coréen, qu’il m’avait dit. Je lui répondis par la pareille avec un mot d’amour. OKAY. LA, j'étais remontée à bloc, mais dans le sens positif de la chose. Je sortais de chez moi pour aller chez mon amie. Je pris le temps d’avertir la population présente surplace de ma sortie chez les Walcott. J’avais pris mes habituels écouteurs écouter la musique pendant le trajet. J’avais fini par craquer et téléphoner à Amadeus cependant. Il m’avait confié être en train de réviser, je m’excusais timidement, mais j’avais trop besoin d’entendre sa voix au téléphone. Je lui avouais que je comptais parler de notre relation à ma meilleure amie, mais que c’était un personne de confiance. La discussion dura pendant tout le trajet finalement. Au moment de raccrocher m’excusais encore une fois de l’avoir dérangé, nous avions trop parlé, pour changer. Je descendais du bus et terminais le trajet à pieds. Rapidement chez Maddie, je toquais énergiquement à la porte. DEBOUT LA-DEDANS, MERCY EST DANS LA PLACE ! Ok, c’était peut-être too much., mais j’avais besoin d’exprimer ma joie actuelle. ET PUTAIN JE DÉBORDAIS DE JOIE ! La faute aux hormones que vouliez vous ! La première personne qui m’ouvrit la porte fut ma petite rouquine MADDIE SALUUUUT ! Je mis mes mains devant ma bouche en me rendant compte que je criais. Désolée. Comment tu vas ? Ilfautquejeteparlevraiment.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
 
Not "just friend", you were right [Maddie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» Happy tree friend
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb
» A SPECIAL BIRTHDAY message for a SPECIAL FRIEND (WILCO )
» [Poupée] Juin 2008 :petite My best Friend!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: KRÖLIK :: Habitations-
Sauter vers: