Partagez | 
 

 With or Without You[Daisy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
315
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: With or Without You[Daisy]   Mar 10 Oct - 18:06


Anna-Daisy // With or Without You

Tu t’arrêtes sur une photo, le regard sombre, la prenant dans tes mains et prenant place sur le lit que vous partagiez toutes les deux, tes yeux s’embuèrent, tes lèvres se tordes dans une grimace douloureuse. Tu sens ton cœur se serrer, ton esprit te dire que tu n’as pas le choix, te disant que tu ne peux pas lui imposer cette vie que tu allais mener. Tu sens que les larmes commencées à couler sur ton visage, ta main se posant sur ta bouche retenant un hoquet de douleur à la penser de ce qui allait arriver. À ce mal que tu allais devoir lui faire subir pour qu’elle puisse vivre sa vie… Sans toi… Être heureuse… Sans toi. Dès votre première rencontre sur ce bord de la route, tu l’avais aimé, sa manière de te regarder de te parler et ce sourire qui t’avais littéralement envoûte. Tu ne sais pas comment tu vas pouvoir vivre sans elle, vivre avec cette pensée que tu détruire une des meilleurs choses qui avait fait irruption dans ta vie.

Tu poses cette photo à côté de toi, prends ton visage entre tes mains laissant échapper quelques sanglots. Tu essayes tant bien que mal de te calmer, car tu sais que tu allais lui faire croire qu’enfin de compte votre relation ne représentait pas grand-chose pour toi. Mais ce n’est nullement le cas, elle était toute ta vie, celle qui faisait vibrer ton cœur à des rythmes effrénés. Depuis tout ce temps tu l’aimais follement et encore hier, tu lui murmurais des mots amour déchaînait ta passion pour elle. Maintenant, tu allais devoir mettre un terme à tout ceci, apprendre à vivre avec cette douleur vive qui déjà était présente en toi. Tu n’as aucune idée de comment tu allais pouvoir survivre à cette séparation. Mais tu inspires un grand coup, essayes de calmer tes sanglots, de trouver ce courage qui te manque, cette force dont tu as besoin pour ne pas fléchir devant elle. Alors tu essuies tes joues, te lever pour aller à la salle de bain passer un peu d’eau froide sur ton visage.
Puis tu reviens dans votre chambre, t’imprègnes une dernière fois de tous ses souvenirs que tu avais avec elle. Tu vas vers cette photo que tu avais laissé sur votre lit, l’enlevais du cadre, tu plie et que tu mets dans une de tes poches. Tu n’arrives toujours pas à croire que tu allais mettre un terme à tout ceci, n’arrivais pas à croire que tu mettais fin à cette histoire qu’il y avait entre vous sacrifiant ainsi tout une vie. Si tu pouvais, tu ferais autrement, tu resterais avec elle. Rien que d’imaginer ta vie sans elle cela te fais mal, te fais même douter de cette mission, tu sais que si tu lui dis tout un seulement mot d’elle te ferait changer d’avis. D’ailleurs, tu ne sais toujours pas comment tu vas faire pour rester froide à l’annonce de votre rupture.

Tu vas dans la garde-robe, tu prends tes affaires et tu les mets dans ton sac. C’est juste pour donner le change, pour qu’on croit que tu t’apprêtais à quitter la ville, sachant que tu avais été découvert. Bien sûr, rien de cela n’est vrai, les raisons de ce grand bouleversement dans ta vie n’étaient qu’un subterfuge. Au fond tu espères quand même qu’elle s’en douterai, tu espères que soupçonnerait cette supercherie et qu’elle saurait au fond d’elle que ce que tu allais faire n’était pas ce que tu voulais au fond de toi. Tu mets tes affaires, sans grande conviction, tu fermes ton sac, tu le prends et va dans le salon. Salon dont la décoration est assez hétéroclite, il y avait vos goût mélanger le monde de l’informatique avec des pièces de moteur et des plan qui traînait de-ci de-là.

Tu posais une dernière fois les yeux sur cet endroit que tu partages avec elle, sens cette douleur te déchirer le cœur, cette tristesse t’envahir pour te plonger dans une peine immense. Tu ravales quelques larmes qui perlaient au coin de tes yeux. Avale ta salive pour essayer de faire partir cette boule au fond de ta gorge, sentait tes pieds prêts à s’écrouler sous le poids de cette souffrance. Et soudain tu entends le bruit de ses clés dans la serrure, tu entends cette porte s’ouvrir pour toi tout semblait se faire aux ralentis, un châtiment qu’on te faisait subir lentement et qui prenait un malin plaisir à te torturer. Tu vois son visage apparaître doucement et déjà à cet instant rien qu’à cette vision ton regarde était comme éteint, la douleur se faisait déjà plus forte et tu prenais une grande inspiration grattais au fond de ton être pour trouver la force de lui briser de le cœur. Pourtant, tu n’avais qu’une envie en la voyant, t’approcher d’elle, posée tes lèvres sur les siennes pour la première fois de la journée, lui dire à quel point tu l’aimes et qu’elle ne doit jamais en douter. Tu lance un bonjour léger « Salut, toi. » mais tu ne rajoute rien tu aimerai avoir plus de temps, pour profiter encore une fois de Daisy, rien qu’une soirée juste toi et elle. Tu sens encore cette boule dans ta gorge, t’empêchant d'ajouter quoi que se soit


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Alice Warren & Santana Carpenter & Gwen Stacy
403
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: With or Without You[Daisy]   Jeu 12 Oct - 18:11


Anna & Daisy

With or without you


Rien. Rien ne lui indique ce qu’il va bientôt lui arriver. Rien ne la prépare à effacer cette mine rieuse de son visage. Personne ne la prévient que la chute va être rude, qu’elle va s’effondrer jusqu’à en traverser le sol. Ce regard qui pétille, il sera bientôt éteint. Ce rire volontaire, il sera bientôt désabusé. Les mains habituées à taper sur l’ordinateur seront bientôt brisées, ne pourront cesser de trembler. Elle ne se rend pas compte que ce qu’elle pensait être acquit, ce qu’elle pensait être sien, allait bientôt lui éclater à la gueule. Elle retournera à la case départ, elle se regardera dans une glace en se haïssant. Elle se questionnera sur son importance en ce monde, sur le besoin incessant qu’ont ses proches à l’abandonner, à la quitter, à la détruire. Son foyer deviendra sa hantise, ne se révélera avoir été qu’un mirage. Elle se lamentera des jours et nuits durant dans ce futur appartement vide. Elle se remémorera la scène qui s’était déroulée sous ses yeux, la rupture suivie de l’arrestation pendant des jours, des semaines, peut-être bien des mois. Non, décidément, rien ne la prévient de l’écroulement imminent de son monde. Sa petite bulle de bonheur parfait est à deux doigts d’éclater, mais en l’instant présent, elle prend les transports en communs pour rentrer et rejoindre sa bien-aimée. Elle ne s’imagine pas un seul instant que sa douce brune, au regard si vif, s’apprête à lui rembarrer tous ses mots d’amour, à lui briser son coeur, à le transpercer d’une dague acérée, et à retourner celle-ci encore et encore à l’intérieur de son organe.  Elle ne songe pas une seule seconde que son amante va la renier, va la rejeter. Qu’elle lui fera mal, et qu’elle fera jaillir ses peurs les plus profondes, celles qu’elle avait eu tant de difficultées à lui soumettre, à surmonter.

Le métro avance, et la dénommée Daisy Johnson regarde son fond d’écran avec un regard brillant, un rictus au coin des lèvres. Elle-même et Anna. C’était grâce à elle qu’elle avait su revivre. Qu’elle avait su s’accepter, quand bien même elle s’était toujours secrètement détestée. Pour avoir oser exister en ce monde. Celle qui aimait se faire surnommer Skye avait appris à vivre, vraiment, pour de bon. L’amour qu’elle portait à Anna, l’amour que cette dernière lui prodiguait, lui avait fait pousser des ailes au fil du temps. Elle avait accepté qui elle était, avait embrassé cette identité qu’elle avait toujours niée. Elle avait fini par arborer ce nom et prénom qu’elle méprisait tant, source de malheurs passés, d’abandons qu’elle n’avait plus osé compter. Littéralement, sa compagne l’avait fait revivre. A tel point qu’elles avaient fini par emménager ensemble, et cela le plus naturellement du monde. Comme si elles avaient été destinées depuis le début à se rencontrer, à s’aimer, et ce jusqu’à ce que la mort les sépare. Pas une seule seconde l’informaticienne se voyait continuer son aventure sans la brune à ses côtés. Elle avait tant parcouru du chemin depuis leur première rencontre, tout bonnement fortuite, qu’elle ne pouvait dédier celui-ci qu’à Anna. Il fut une époque, où personne n’aurait cru en elle. En cette relation, en sa capacité à se mélanger au monde, à y trouver sa place. Il fut une époque où on l’aurait délaissé, ou plutôt, laissée sur le côté de la route. Mais pas elle, pas Anna. Ironiquement, Daisy était celle qui l’avait trouvé, sur la route. Mais, symboliquement, c’était sa douce brune qui l’avait sauvée, de cette perte, de cette souffrance intérieure qu’elle n’avait jamais partagé avec qui que ce soit auparavant. Même son meilleur ami, Robbie, n’avait vraiment saisi toutes ses peines, quand bien même il était celui qui avait toujours été là pour elle, pour lui remonter le moral. Les deux amis avaient chacun traversé des épreuves dans la vie, et certaines avaient paru insurmontables à Daisy. Jusqu’à ce que son coeur ne fasse plus qu’un avec une autre personne. Celle qu’elle pensait être sa moitié, même si elle n’avait jamais été du genre romantique. Oui, Anna, sa belle brune au regard ténébreux, l’avait emporté avec elle au paradis.

Le métro s’arrête, et Daisy ne perd pas son temps à saluer les spectateurs dépressifs de leurs propres vies si tristes. Elle baigne sur son petit nuage, comme à chaque fois qu’elle rentre de son boulot, même si celui-ci est un peu trop légal à son goût. Elle sautille presque à l’idée de rejoindre sa bien-aimée, devant marcher sur encore quelques centaines de mètres avant d’accéder à la porte de leur immeuble. Elle pourrait prendre la voiture, Daisy, mais elle ne le fait jamais, profitant toujours de rêvasser dans les transports en communs pour mieux apprécier son bonheur. Son badge sonne et l’entrée du bâtiment lui fait face, l’autorise à passer. Elle grimpe les escaliers, rêveuse. Elle a une surprise dans son sac, elle s’était arrêtée à la sortie de son travail pour faire un cadeau à sa bien-aimée. Pas une seule seconde, alors que ses clés déverrouillent la porte de leur appartement, elle ne se doute de ce qu’il attend. Non, Johnson referme la porte derrière elle d’un coup d’épaule, toujours dynamique, comme à son habitude. Elle avance de quelques pas, balance ses clés sur un meuble, sans se soucier d’en prendre soin, fidèle à elle-même. Un sourire aux lèvres, elle garde son sac en bandoulière dans la main, excitée à l’idée de l’ouvrir pour retirer sa surprise à Anna. Elle s’arrête dans l’encadrement d’une pièce, admire la brune quelques instants, une moue rêveuse sur le visage. « Hey babe. » Le sourire ne quitte pas ses lèvres alors qu’elle la salue. Elle veut la rejoindre, l’embrasser et l’entourer de ses bras, mais le regard fuyant de sa compagne l’alerte. Ses jointures se resserrent automatiquement sur son sac, qu’elle ne lâche toujours pas. « Eeh, quelque chose ne va pas ? » Un instant, elle s’inquiète d’avoir fait une bêtise. Mais elle se rassure aussitôt, sachant pertinemment qu’Anna l’aime trop pour lui en vouloir, pour la fuir sans oser discuter avec elle auparavant. Elle finit par murmurer d’une voix plus douce : « Viens-là. » Elle s’était avancée encore, Daisy, pour la prendre dans ses bras, en attendant la confession de sa belle. Mais ses mots finirent par s’étrangler dans sa gorge, et elle-même finit par se figer tandis que celle qui fait battre son coeur soupire et détourne le regard, refusant de croiser le sien.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 
With or Without You[Daisy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de Donald & Daisy
» DENGEKI DAISY de Kyousuke Motomi
» 74 Daisy Duke RRunner
» Daisy For Dreamers
» [Insolite] Mickey, Minnie, Donald, Daisy (et Titi) appelés à témoigner !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: THE OTHER SIDE :: Days of future past-
Sauter vers: