RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Chacun son tour # Thorki
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Ven 8 Juin - 17:52


avoue, t'étais jaloux


Le nordique avait mal partout, et plus que tout, il était à deux doigts de sombrer dans un sommeil proche du coma. Ce n'était que grâce à l'adrénaline et à l'aide de Clint que Thor parvenait à avancer. Mais pour aller où, c'était là toute la question. Ils avaient préféré éviter de rester sur le chemin au cas où ils se feraient poursuivre, mais s'enfoncer dans la forêt n'était pas non plus sans danger, et ça ne signifiait pas non plus qu'ils pourraient se cacher longtemps de leurs adversaires. Mais alors que le doute grandissait, que tous leurs muscles les faisaient souffrir, une sorte de halo bleue se dressa bientôt devant eux dans la rivière. Se stoppant net, les deux agents eurent un moment d'absence. Puis ils se regardèrent et, se souvenant qu'il avait été emporté de la même manière, Thor décida qu'ils devaient tenter leur chance et entrer dans cet étrange portail avant qu'on ne les retrouve ou qu'il se referme. Le cours de la rivière aidant, les deux amis se laissèrent emporter par le courant et entrèrent dans le halo...

***

... pour venir s'écraser dans une ruelle. Thor dut encaisser ce choc supplémentaire, mais il sentait qu'il allait bientôt perdre connaissance. Et en toute honnêteté, il n'aurait su dire ce qui lui ficherait le plus les chocottes, que toute cette histoire ne provienne que de son imagination parce qu'il était devenu dingue, ou qu'il sait saint d'esprit et que ce soit bien réel. Une chose était sûre en attendant qu'il se décide, il avait grand besoin d'aller à l'hôpital, ou au moins qu'on le ramène chez lui avant qu'il perde connaissance. Parce que si jamais il s'endormait, il ne savait pas quand il se réveillerait, et Clint ne pourrait jamais le tirer hors de cette ruelle par la seule force de ses bras, le nordique étant un colosse bien baraqué. « Est-ce qu'on est de retour à Génosha ? » demanda-t-il, la tête lui tournant et n'arrivant plus à se concentrer. Puis ayant confirmation, Thor se laissa glisser contre le mur. « Je crois que tu vas devoir appeler une ambulance, j'arriverai jamais à aller jusqu'à l'hôpital... » lui confia-t-il, ses yeux se fermant et sentant les ténèbres s'emparer de lui. Entre le combat, l'escalade, la décharge, la fuite, la rivière et le choc sur le bitume, Thor avait puiser dans les dernières limites de sa résistance.

Plus tard...
Complètement groggy, le nordique se sentait incapable d'ouvrir les yeux ou la bouche, une sensation qu'il détestait tout particulièrement. En revanche, son ouïe commençait à retrouver toute son intensité, de même que son odorat. Aussi, Thor comprit aussitôt où il était. Il était venu rendre visite à son frère et le chercher suffisamment de fois pour reconnaitre cet endroit entre mille. L'hôpital de Hammer Bay. Ainsi, Clint avait pu appeler une ambulance et s'était occupé de lui pendant qu'il avait sombré dans l'inconscience. Il faudra qu'il lui paye un verre pour le remercier. Mais ça ne répondait pas à sa question de savoir depuis combien de temps il était là. Faisant un effort pour reprendre le contrôle de son corps, Thor parvint peu à peu à ouvrir un œil, puis le second, avant de les refermer rapidement sous l'intensité de la lumière dans laquelle baignait la chambre. Bon, au moins savait-il maintenant qu'il faisait jour. Puis il sentit une présence. « Lo.. Lok... Loki... ? » appela-t-il dans un murmure, la gorge complètement sèche. Une chose était sûre, Thor comprenait désormais pourquoi son frère détestait être ici. Les infirmières étaient peut-être mignonnes, mais se sentir aussi mal ne devrait pas être permis. Vivement qu'il retrouve toute sa force et sa santé.


© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 19:22

Chacun son tour
Ey brother
Echapper aux androides, fuir, trouver une solution ... Lorsque j'avais aperçu le lac, de suite j'avais foncé en direction de celui-ci. Lorsque j'étais arrivé dans cette "dimension", j'avais ressenti un froid mordant et humide m'envahir, heureusement j'étais résistant au froid, mais quand j'avais vue les autres autour de moi, j'avais pus deviner qu'ils étaient tous gelé. Courant en direction du lac, j'avais aussi pour espoir que les androides ne pourraient pas approcher l'eau, alors je devais tenter ma chance et j'avais bien fait ... Je ne pourrais pas vraiment expliquer ce qu'il c'était passé, mais après un tourbillon à donner m'en donner la nausée, j'étais de retour à Génosha. Sur le moment j'avais eu peur d'être encore dans cette autre dimension, puis j'avais reconnu l'immeuble ou j'habitais avec Thor. J'eu alors ce besoin de rentrer chez moi, et de retrouver mon grand frère, Thor allait me prendre pour un fou! est-ce que je devais lui en parler ou pas ? Qu'importe, pour le moment je devais rejoindre me frère, il était le seul à me sortir la tête hors de l'eau. Entrant dans l'appartement, Thor n'était pas encore de retour de son travail ... Cherchant l'heure, je fronçais des sourcils en voyant qu'ont étaient en plein milieu de la nuit, Thor devait être rentré depuis longtemps, sauf en cas d'urgence. Fouillant dans mes poches pour chercher mon portable, je retrouvais celui-ci, seulement il était complètement mort ... Il avait du lâcher quand j'étais allé dans le lac, encore une preuve que je n'étais pas fou, du moins je l'espère ... Finalement je pris le téléphone fixe, et je fis le numéro de mon frère. Je tombais deux fois sur son répondeur, au bout du troisième appel, je laissé un message avant d'appeler à nouveau, seulement ce n'était pas la voix de mon frère ... Complètement inquiet, limite je devins hystérique à l'idée de perdre mon frère, je n'arrêtais pas de bégayer, voulant savoir ou était Thor. L'homme au téléphone me répondit qu'il était à l'hôpital d'Hammer Bay, je n'eu pas besoin de davantage de détails, que je raccrochais au nez de l'homme pour aller à l'hôpital.

Alors que j'entrais aux urgences de l'hôpital, je pouvais sentir la panique continuer de m'envahir, tremblant de la tête aux pieds, j'étais à la recherche d'un membre de l'équipe médical qui pourrait me dire que tout allé bien, que ce n'était rien, que je me faisais peur tout seul, et lorsque enfin, un médecin me parla du cas de mon frère, je perdis mon souffle. Le médecin m'expliqua ensuite qu'il devait se reposer, mais que je pouvais aller le voir, ce que j'accepté de suite, Thor a toujours était la pour moi, cette fois-ci mon frère avait besoin de moi, je serrais la. Suivant le médecin, j'entrais dans la chambre et disons que je n'avais pas l'habitude de voir mon frère dans cet état, sur le coup je ne savais même pas comment réagir, j'avais envie de pleurer, tout comme j'avais envie d'hurler, seulement je resté muet. Allant m'asseoir auprès de mon frère, je regardais celui-ci complètement hébété ... Ne lâchant pas celui-ci du regard, je me refusais à tout sommeil, j'attendais ...

J'avais sans doute du piquer un peu du nez, lorsque je senti du mouvement, de suite je me donné une claque mental pour m'être endormie. Thor chercha à m'appeler, ayant passé pas mal de temps à l'hôpital, je pouvais deviner qu'il devait avoir la gorge sèche alors j'allais chercher un verre d'eau. Aidant mon frère à boire, je reposais le verre, reprenant d'une voix tremblante et me maudissant cette faiblesse.

-Thor merde j'ai eu peur ... Co ... Comment tu te sens ?


J'étais tellement soulagé de le voir réveillé, je ne suis pas du genre à m'exprimer côté sentiment, mais cette fois-ci c'était bien différent.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 28 Juin - 21:25

   
   
avoue, t'étais jaloux
   

C'était la première fois que les rôles étaient inversés. Thor à l'hôpital et Loki à son chevet ! Mais pour le coup, le colosse s'était pris une bonne branlée, sans compter l'atterrissage qui ne s'était pas du tout passé en douceur. Et encore, si Clint n'avait pas été là pour le tirer de ce mauvais pas, il serait probablement encore dans ce bâtiment, en train d'agoniser ou déjà mort. Parce que clairement, leurs assaillants n'avaient pas chercher à faire des prisonniers pour les interroger ou comprendre comment ils étaient parvenus jusqu'ici, mais bel et bien pour tous les éliminer. D'ailleurs, Thor ignorait complètement ce qu'il était advenu des autres personnes qui s'étaient retrouvés dans le couloir avec lui et Clint. Il espérait simplement qu'elles avaient réussi à trouver un moyen de s'enfuir, comme eux. Car même si Thor ne pouvait faire autrement que d'admettre que cet évènement n'avait ni queue ni tête, ne croyant pas spécialement aux mondes parallèles à la Sliders, il était bien obligé d'admettre que ça s'était vraiment produit. Pour preuve, il était dans ce lit d'hôpital et tout son corps lui hurlait sa souffrance. Sans compter son pote Clinton qui avait vécu exactement la même histoire. Mais qui les croirait ? Et devait-il en parler ? Enfin, ça n'avait pas grande importance pour le moment. Thor était trop naze pour réfléchir à tout ça, et il était un peu trop feignant pour le faire aussi. La seule chose dont il avait envie pour le moment, c'était de retrouver ses proches. Et étonnamment, c'était Loki le premier à se cramponner à son chevet. Pas que ce dernier détestait son frère, simplement il ne montrait jamais ses sentiments. Ni avec lui, ni avec personne. Alors pour qu'il soit présent et qu'en plus il l'aide à boire, c'était qu'il avait vraiment eu peur pour lui. Le timbre de sa voix ne fit que le lui confirmer. « Thor merde j'ai eu peur... Co... Comment tu te sens ? » Eh ben très franchement, il n'était pas le seul sur ce coup-là. Le beau blond revoyait parfaitement le combat, et c'était la première fois qu'il se retrouvait face à des ennemis qu'il ne pouvait pas vaincre. Plus mal traumatisant encore pour son corps comme pour son ego, ces types avaient des sortes de super-pouvoirs. Sérieusement, un monde comme ça ne pouvait pas exister. Heureusement que Clint avait été là, sinon il aurait cru qu'on l'avait drogué. D'ailleurs, il faudra absolument qu'ils parlent de ce qui s'était passé. « Comme si je m'étais fait écrasé par un rouleau compresseur... » avoua-t-il avec une voix rauque. « Tu sais depuis combien de temps je suis là ? » demanda-t-il ensuite, ayant besoin de savoir s'il avait raté beaucoup de jours de sa vie ou si cette sensation de longueur n'était du qu'à son mal de crâne lancinant et à ses membres engourdis. « C'est Clint qui m'a emmené ici. Il va bien ? » s'enquit-il en cherchant le regard de son frère. Car c'était, avec les résultats que le médecin lui donnerait sur sa propre santé, la question la plus importante qu'il se posait pour le moment.

   
© SWIRLY
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 29 Juin - 14:20

Chacun son tour
Ey brother
C'est sans doute égoïste de penser ainsi de ma part, mais Thor ne pouvait pas tomber malade! sans doute parce qu'il était le grand frère ? Parce qu'il avait toujours été la pour moi ? Parce qu'il était parfais ? Thor a toujours était très fort, celui-ci arrivant à se faire très facilement des amis. J'ai toujours eu l'habitude de le voir souriant et au meilleur de sa forme, alors le voir ainsi, allongé dans un lit d'hôpital et relié à des machines, ça me rendait complètement malade et je me sentais impuissant. Thor savait comment me réconforter, il était doué avec les sentiments, la compassion, moi je n'y connaissais rien ... Si quelqu'un pleurait sous mes yeux, la seule chose que j'allais faire, c'était fuir ... Restez avec vos larmes, votre tristesse, je sais ce que c'est, je suis passé par la, mais pour ce qui est de "aider", faut m'oublier. Seulement tout était différent, Thor est mon grand frère et je ne pouvais pas l'abandonner, le devoir de frère ou tout simplement d'une personne qui s’inquiète énormément pour le bien être de l'autre. Me contentant d'agir par instinct, je resta près de mon frère, avant que celui-ci ne finisse par se réveiller. Comprenant qu'il voulait parler, mais qu'à cause de sa gorge sèche il n'y arrivé pas, de suite je vins l'aider à boire de l'eau. Enfin je ne pus m'empêcher de lui dire qu'il m'avait fait peur, je sais mentir, même très bien mentir, mais quand je voulais être franc, c'était du direct et je n'allais pas mâcher mes mots. Lui demandant aussi comment il allé, je tentais de cacher ma peur et ma tristesse de le voir dans cet état. A la réponse de mon frangin, j'arquais un sourcil, penchant la tête sur le côté ... C'était quelque chose qui semblait bien désagréable ... Après je m'attendais à quoi comme réponse ? Peut-être un "mieux" ? "Pas bien" ? ... Comme quoi côté sociabilité je craignais vraiment, heureusement mon frère me sorti de mes pensées, me demandant depuis combien de temps il était dans cet hôpital.

-Depuis hier ... Après je ne peux pas dire quand exactement, j'ai été mis au courant que le soir, enfin la nuit ...

Pendant que je parlé, je tentais de remettre de l'ordre dans ma tête. Après tout ce qui c'était passé, j'étais complètement perdu. Finalement Thor me parla de Clint, l'agent qui m'avait répondu au téléphone.

-Ouais j'ai appelé sur ton portable et c'est lui qui m'a répondu ... Disons que ... Je n'ai pas trop eu le temps de savoir comment il allé, dès que j'ai su ... Enfin tu vois sur le coup j'ai raccroché et je suis venu

Oui, par la peur j'avais raccroché au nez d'un agent du SHIELD, pour me précipiter à l'hôpital ... Il allé tout de même falloir que je pense à le remercier, cet agent, même si pour le moment, je m'en moqué royalement.

-Enfin si je l'ai eu au téléphone, c'est que ça doit aller ... Mais ... Comment tu ... Mais qu'est ce qui c'est passé ?
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 2 Aoû - 19:14

   
   
avoue, t'étais jaloux
   

Thor se souvenait que chaque fois qu'il venait voir son frère à l'hôpital, il n'avait jamais pu s'empêcher de regarder du côté des infirmières et de plaisanter en disant qu'il voudrait bien être à sa place parce qu'il y avait de jolies vues. Mais maintenant que son souhait venait d'être exaucé, il avait changé d'avis. Il préférait mille fois être en pleine forme loin de cet endroit, plutôt que de souffrir comme ça. Et encore, pour le moment il devait être sous anesthésiant et ne sentait qu'une lourdeur anormal peser sur son corps. Mais une fois que ça s'estomperait, Thor sentait qu'il mettrait du temps à retrouver sa forme physique. Ses adversaires n'y avaient vraiment pas été de mains mortes, et ils avaient su où taper ces saletés ! Thor aurait bien aimer reprendre sa revanche, si seulement toute cette histoire n'était pas tirée par les cheveux, et qu'il savait comment leur mettre la main dessus. Parce que maintenant qu'il connaissait l'ennemi, il ne se laisserait pas battre si facilement ! N'empêche, il allait devoir prendre le temps de comprendre ce qui s'était passé. Parce que des supers soldats avec des pouvoirs de supers héros qui vivaient dans un monde parallèle, ce n'était définitivement pas possible. A moins que ses souvenirs n'aient été altéré par les nombreux chocs et que son cerveau avait comblé les trous avec de faux-souvenirs fantaisistes ? Enfin, ce n'était pas le principal. Pour le moment, Thor voulait savoir depuis combien de temps il était comme ça, et où était passé son pote. « Depuis hier... Après je ne peux pas dire quand exactement, j'ai été mis au courant que le soir, enfin la nuit... » Hier ? Le nordique tenta d'accéder à sa mémoire mais l'exercice était douloureux (et pas de blague facile s'il-vous-plaît !). La bonne nouvelle, c'est qu'il n'avait pas raté des jours entiers ou pire, des mois ou des années ! Quant à Clinton, Loki n'allait pas pouvoir beaucoup le renseigner. « Ouais, j'ai appelé sur ton portable et c'est lui qui m'a répondu... Disons que... Je n'ai pas trop eu le temps de savoir comment il allait. Dès que j'ai su... Enfin tu vois... Sur le coup j'ai raccroché et je suis venu. » Ce n'était sans doute pas approprié, mais Thor se mit à s'étouffer de rire. Il imaginait parfaitement la scène et, entre la panique de Loki et la tête qu'avait du faire Clint, ça aurait pu être sacrément comique d'assister à ça ! « Enfin si je l'ai eu au téléphone, c'est que ça doit aller... Mais... Comment tu... Mais qu'est-ce qui s'est passé ? » C'était très vrai ! Et de toute façon s'il était là, ceux qui étaient venus le récupérer pour l'emmener à l'hôpital avaient du s'occuper de son pote aussi. Il faudra qu'il demande des nouvelles à la prochaine infirmière qu'il verra, mais Clint était moins amoché que lui. « Sacré toi quand même... » fit-il en repensant à ce qu'il venait de lui dire. « En tout cas, ça fait plaisir de voir à quel point tu tiens à moi. » sourit-il avec tendresse, même s'il y avait aussi de la taquinerie derrière. Car Thor savait très bien que son frère n'aimait pas montré ses sentiments. C'en était d'autant plus mignon. « Pour le reste... c'est difficile à expliquer. C'était comme si j'avais été atterri dans un autre monde, et je m'en suis pris plein la tronche. Mais ce n'est pas possible... J'imagine que ce doit être une mission qui a mal tourné, mais je n'en ai aucun souvenir. » C'était d'autant plus étrange qu'il ne partait jamais en mission puisqu'il était le garde-du-corps personnel du roi de Génosha. Peut-être qu'on s'en était pris à son patron et qu'il s'était interposé ? Non... il n'avait aucun souvenirs de ça... Son esprit était tout embrouillé, ses synapses tous emmêlés. Peut-être que Loki en savait plus et pourrait l'aider ?

   
© SWIRLY
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 18 Aoû - 18:14

Chacun son tour
Ey brother
Après ce qui c'était passé, je n'avais qu'une envie, retrouver mon grand frère. Ne pas avoir celui-ci au téléphone, avait eu le don de me mettre sur les nerfs, mais alors apprendre par l'un de ses collègues qu'il était à l'hôpital, alors la j'étais parti en panique. J'avais raccroché au nez d'un agent ... Thor venait de me demander comment allé l'agent en question, pour moi, si il avait les affaires de mon frère, c'est que ça devait aller, enfin maintenant je me sentais assez bête par rapport à ma réaction... Surtout quand Thor laissa échapper un rire ... Bon, si ça pouvait le faire, c'était déjà un point positif, qu'il profite parce que je n'aimais pas qu'on se moque de moi, et il le savait très bien. Lorsqu'il reprit la parole, cette fois-ci je croisais les bras, avec un air sarcastique et taquin, rentrant dans le jeu de mon grand frère.

-Je m’inquiète surtout pour les factures ... Même si je pourrais y arriver tout seul ... Disons que je suis surtout habitué à t'attendre ronfler depuis ta chambre ... Et ... En faite laisse tomber ...


Le gros mensonge, surtout qu'il était clair qu'on ne pouvait pas gober un truc pareil. Moi qui a toujours était doué avec les mensonges, voilà que je revenais au stade de pitoyable débutant. Après, Thor n'avait pas besoin de mot, ont pouvaient parfaitement se comprendre d'un seul regard, c'était ça d'être frère et qu'importe le sang.

-J'imagine qu'avec moi tu devais être habitué ... Recevoir ce genre d'appel a du vraiment te lasser ...


En gros ça voulait dire "désolé d'avoir était un idiot" ... On ne pouvait pas dire que j'avais été très courageux pendant mon adolescence ... Thor a toujours était le plus fort, c'était aussi pour ça que j'avais eu aussi peur pour lui ... Mon grand frère ne finissait jamais à l'hôpital. Alors que je venais de demander à Thor ce qui c'était passé, pour qu'il soit ainsi, je relevais la tête, fronçant légèrement des sourcils à ses paroles.

-Un autre monde ? Du genre ?


Avec de la chance, peut-être que j'étais loin d'être cinglé! en tout cas si mon frère avait fini dans une autre dimension, il avait bien plus morfler que moi ...
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 28 Sep - 21:25

   
   
avoue, t'étais jaloux
   

Il avait beau avoir morflé et être à l'hôpital, Thor n'allait pas changer ses bonnes vieilles habitudes, notamment celles de taquiner son frangin. Aussi prit-il un malin plaisir à lui dire combien il trouvait charmante cette inquiétude qui était sienne. Mais bien sûr, au-delà de l'espièglerie, le colosse pensait vraiment ce qu'il disait et il trouvait la situation particulièrement touchante. Car s'il savait que Loki l'aimait et tenait à lui plus qu'à tout autre personne - parents exceptés mais c'était normal - ce dernier ne le montrait que rarement et le disait encore plus rarement. Néanmoins, cette fois-ci son cadet avait vraiment eu la peur de sa vie au point de ne pas pouvoir feindre l'indifférence ou la retenue. Il fallait avouer que c'était la première fois que Thor se retrouvait à l'hôpital. Mais pour lui, c'était surtout son égo qui en avait le plus souffert. Ne pas pouvoir affronter un ennemi était une première pour lui, et ça le mettait méchamment en rogne. C'était aussi très perturbant. D'un autre côté, comme il avait dû rêver, ce ne devait pas être si grave que ça. Se faire battre par un être imaginaire ne prouvait rien. Le monde onirique n'était guère connu pour être logique, et les cauchemars s'invitaient malheureusement aussi à la fête. Sauf que... ses blessures étaient bien réelles, elles. Mais peut-être était-il en pleine confusion et qu'il souffrait d'amnésie, mélangeant ainsi rêve et réalité ? Le médecin finirait bien par passer et par lui donner des réponses. Et Clinton aussi d'ailleurs, puisque apparemment ils avaient été ensemble lors de cette attaque. Enfin, le plus important était qu'il allait bien. Il n'était pas mort et ne souffrait de rien que son corps puisse surmonter. Et puis surtout, Loki était là, affichait clairement son angoisse et donc tout l'amour fraternel qu'il lui portait. « Je m’inquiète surtout pour les factures... Même si je pourrais y arriver tout seul... Disons que je suis surtout habitué à t'attendre ronfler depuis ta chambre... Et... En fait laisse tomber... » Thor esquissa un petit sourire devant le bafouillage de son frère qui tentait de noyer le poisson. Peut-être était-ce pour cela qu'il n'était toujours pas casé ? Il n'affichait jamais ses sentiments et retenaient ses émotions comme si elles étaient un poison à garder prudemment dans un flacon, ou comme s'ils avaient peur de se brûler avec ou comme s'il trouvait que ce n'était pas naturel. Peu importe, c'était souvent dans les non-dits que les plus belles déclarations se faisaient et Thor était heureux de lire la peur dans les yeux de son cadet, preuve qu'il tenait à lui, quoi qu'il dise. « J'imagine qu'avec moi tu devais être habitué... Recevoir ce genre d'appel a du vraiment te lasser... » Oh non ! Hors de question que Loki ne se mette à culpabiliser à cause de lui ! En venant ici, voilà qu'il se mettait à broyer du noir. Thor n'avait jamais mis les pieds à l'hôpital, et il espérait que cette fois-ci serait la première et la dernière. Déjà parce qu'il n'aimait pas ce que ça signifiait (à savoir qu'il s'était pris une dérouillée) et ensuite parce qu'il voulait éviter des souvenirs encore douloureux pour son frère. « Habitué ?... Je ne pense pas qu'on puisse s'y faire. On les redoute toujours autant. Mais à vrai dire, ce n'était pas à ça que je pensais, donc non, je ne me suis jamais senti las de devoir venir te voir. Ce qui comptait pour moi, c'était de savoir que tu étais toujours en vie, et de garder l'espoir qu'un jour tu arriverais à gagner ce combat contre la dépression. Et Dieu merci, c'est ce qui a fini par se passer. » lui sourit-il, rassurant et bienveillant. Oui, lorsque Loki avait finalement réussi à reprendre sa vie en main, toute sa famille avait été heureuse, mais surtout Thor qui ne pouvait vivre pleinement dans le bonheur si son frère allait mal. Car le colosse ne concevait pas sa vie sans son frère, aussi différent soient-ils. Inconsciemment, les deux frangins avaient sûrement développé une sorte de lien s'assimilant à de la symbiose.

Puis lorsque Thor lui parla d'un rêve étrange qu'il lui avait semblé faire, Loki lui demanda à quoi ça ressemblait. Quitte à être dans les révélations et les secrets bizarres, autant y aller jusqu'au bout. « Un autre monde ? Du genre ? » Le blessé détourna le regard, réfléchissant et se projetant dans ses souvenirs. La dose de médicaments qu'on lui avait injecté le rendait quelque peu comateux et engourdi. « Eh bien... Je me suis retrouvé dans un long couloir blanc avec d'autres gens, dont Clinton. Il y avait une caméra de surveillance et une alerte a été lancée. Puis très vite, des... espèces d'agents superhéros avec des pouvoirs ont débarqué. C'est en me battant contre eux que je me suis fait matraqué... Mais ça n'a aucun sens... » conclut-il en posant un regard songeur sur les bandages qui enveloppaient son bras. « Est-ce que tu as vu un médecin ? Je n'arrive pas à me souvenir de ce qui s'est vraiment passé. » demanda-t-il en relevant les yeux vers Loki qui devait se dire qu'il avait encore dû trop faire la fête. A ceci près que Thor ne buvait jamais pendant le service. A moins que ce qu'il vivait ici était la continuité de son rêve ? Thor commençait à ne plus savoir où il en était...

   
© SWIRLY
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 29 Sep - 21:12

Chacun son tour
Ey brother
Tenter l'humour fut un véritable échec, avec la peur que j'avais eu, il mettait impossible de plaisanter, à chaque fois la vérité me revenait en pleine face, j'aurais pus perdre mon frère. Comment Thor avait fait pour toujours garder ce sourire ? Même si lui aussi avait des coups de blues, il fallait tout de même admettre qu'il en avait de l'humour, sans oublier sa jovialité, à côté de lui, j'étais comme un nuage sombre en plein milieu d'une belle journée... Hum voila que je devenais poétique ... Enfin, au moins j'eu le mérite de faire sourire mon frère, alors que je tentais de trouver des excuses... J'étais en train de me ridiculiser, ma fierté pourrait en prendre un coup, mais voir mon frangin sourire, alors qu'il se trouvé dans un lit d'hôpital, me fit sourire à mon tour. Alors que mon esprit dériva à nouveau dans des sombres souvenirs, Thor repris de suite la parole. Voila, je n'avais plus qu'à me donner une gifle mental, c'était mon grand frère qui finissait dans un lit d'hôpital, et c'était moi qui me plaignait. Je n'étais vraiment pas doué côté réconfort ... Je relevais la tête aux paroles de Thor, et je du détourner la tête un moment, pour ne pas lui montrer mon émotion, avant de croiser à nouveau son regard. A présent j'affichais un petit sourire espiègle.

-Tu en a eu de la patience ... Et tu en as toujours, tu n'es pas lasse d'avoir toujours un frère qui fait la gueule ?

Dis-je avec un léger rire. C'était tellement rare pour moi de rire, que moi-même j'arrivais à m'étonner. Certes j'avais été adopté, mais je pouvais dire que j'avais le meilleur des grands frère.

-Tu sais que tu as presque faillis gagner un câlin ?


Cette fois-ci j'eu un véritable rire, disons que je ne pouvais pas mieux faire, surtout que je n'étais pas très câlin, alors rien que d'en parler, c'était vraiment comique. Bien sur j'y avais le droit avec Thor, nous étions frères, et ils savaient que j'avais horreur de ça ... Même si dans le fond ... Bref ... Puis je fini par le questionner par rapport à cet autre monde. Plus Thor parlé, plus j'arquais un sourcil, mon visage s'assombrissant. Avec ce que j'avais vécu, devais-je en parler à mon frère ? Oui, mais pas tout de suite, avant tout il avait besoin de se reposer. J'hochais la tête, montrant à mon frangin que je l'avais bien écouté, avant de reprendre.

-Oui j'ai vue le médecin, il m'a dit que tu avais besoin de repos, puis que tu allé passé un peu de temps ici ... D'ailleurs avec ce que tu m'a raconté, tu va en avoir besoin ... Tu sais, je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais ... J'ai vécu quelque chose d'assez similaire, mais je ne sais pas si il est bon d'en parler tout de suite ... Tu veux manger quelque chose ? Vas-y lâche toi parce que c'est pas souvent que je vais être à ton chevet

Voulais-je oublier ce qui mettait aussi arrivé ? C'était difficile de revenir à la réalité, de se demander si on avait pas perdu la tête, seulement, la meilleur solution serait d'en parler, après étais-ce vraiment pressé ? J'avais tout tellement eu peur de perdre mon frère, j'avais tellement cru que tout été terminé, que je voulais penser à autre chose, puis agir comme un frère. Profiter de chaque instant, chassant les démons en moi.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 17 Oct - 11:21

   
   
avoue, t'étais jaloux
   

Thor ne pouvait qu'imaginer les souvenirs qui devaient refluer dans l'esprit de Loki dès qu'il mettait un pied dans cet hôpital. Parce que des moments passés ici, il en avait tellement eu que durant une bonne période de son adolescence, c'était devenu comme sa maison secondaire. Le colosse s'était d'ailleurs toujours demandé comment son frère arrivait à tenir. Bon, lui il draguerait les infirmières et les autres charmantes malades qu'il croiserait, mais comme ce n'était pas le genre de Loki, comment avait-il pu avoir la patience d'attendre ici ? Il n'avait pas le choix c'est vrai, et être en dépression devait le plonger dans une fatigue qui ne lui laissait plus beaucoup de temps pour s'ennuyer et il venait le voir autant que possible. Mais quand même... Être là, dans un bâtiment si froid et impersonnel... Pouah ! Cela étant, c'était le cadet des soucis de son frère. Loki était, à ce moment-là, bien trop mal en point pour prêter attention à ce genre de détail. Il devait déjà se raccrocher à la vie et trouver une bonne raison de le faire, le reste n'avait que peu d'importance. Et heureusement, il avait fini par s'en sortir. Raison pour laquelle ils pouvaient justement avoir cette discussion aujourd'hui. « Tu en a eu de la patience... Et tu en as toujours. Tu n'es pas las d'avoir toujours un frère qui fait la gueule ? » s'esclaffa-t-il. Thor n'eut pas besoin de réfléchir pour lui répondre. « Crois-le ou non, mais ton caractère bougon fait partie de ton charme. Et j'avoue que te taquiner si ne l'était pas serait beaucoup moins jouissif pour moi. » Loki était Loki, et du moment qu'il allait bien, il pouvait bien tirer la tronche autant qu'il le souhaitait. C'était même de le voir comme ça qui donnait au grand blond autant cette envie de lui sauter dessus pour lui faire des câlins. D'ailleurs, parlant câlinerie... « Tu sais que tu as presque failli gagner un câlin ? » L'intéressé haussa un sourcil. « Comment ça, presque ? Si je n'en ai même pas à l'article de la mort, quand est-ce que j'en aurais un ? » demanda-t-il en se mettant à mimer le type à l'agonie. Quoi ? Il pouvait toujours essayer. Après tout, comme le disait le dicton : qui ne tente rien n'a rien ! Blague à part, lorsque Loki l'interrogea sur le comment du pourquoi il avait atterri ici, Thor lui raconta ce qu'il lui semblait avoir traversé. Une autre dimension, des êtres doués de pouvoirs surnaturels, et il avait du s'enfuir parce qu'en dépit de sa force pourtant colossal et son entrainement de militaire, il ne faisait pas le poids fasse à ces espèces de gardes sortis de nulle part. A présent, ça lui paraissait tellement loin et stupide et pourtant encore si réel... Peut-être qu'un médecin pourrait lui expliquer tout ça. Un peu de logique pour éclaircir la situation ne lui ferait vraiment pas de mal. « Oui j'ai vu le médecin. Il m'a dit que tu avais besoin de repos, puis que tu allais passé un peu de temps ici... D'ailleurs avec ce que tu m'as raconté, tu vas en avoir besoin... » Oh non ! Thor n'avait aucune envie de rester là des jours durant ! Quitte à rester alité, il aimerait au moins retourner chez lui ! « C'est si grave que ça ? » demanda-t-il. Car oui, pour lui, rester plus d'une journée était nécessairement synonyme de gravité. Après tout, il n'avait jamais été hospitalisé. « Tu sais, je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais... J'ai vécu quelque chose d'assez similaire, mais je ne sais pas s'il est bon d'en parler tout de suite... Tu veux manger quelque chose ? Vas-y lâche-toi parce que c'est pas souvent que je vais être à ton chevet. » Vraiment ? Quelque chose de similaire ? Thor n'était pas sûr de comprendre. Comment pourrait-il avoir vécu quelque chose de similaire alors que, de toute évidence, il n'avait pu que rêver toute cette folie ? « Je prendrais des protéines. Y a moyen d'avoir un bon gros steak ? » Quoi ? On ne change pas les bonnes vieilles habitudes ! Et puis ça l'aiderait à se remettre du choc qu'il avait eu. « Et tu veux dire quoi par j'ai vécu quelque chose d'assez similaire ? Raconte. » Ça n'avait absolument aucun sens pour lui, mais autant qu'il soit au courant maintenant, histoire de savoir si on devait le mettre en psychiatrie ou s'il s'était réellement passé quelque chose d'aussi dingue qu'à la fête foraine.

   
© SWIRLY
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 22 Oct - 14:29

Chacun son tour
Ey brother
Aux paroles de Thor j'eu un sourire en coin, avant de secouer la tête amusé. En même temps c'était bien connu, dans la famille il fallait un intellectuel et un emmerdeur, d'ailleurs en pensant à ça, est-ce que c'était pareil avec Ernessa et Selena ? Ou c'était juste entre "frère" ? Après on disait souvent que c'était le deuxième fils, qui était le plus "agaçant", c'était complètement raté pour moi ... En même temps, j'avais été adopté ... Peut-être étais-je le premier né ? Un enfant non désiré ... Cette fois-ci je perdis un peu de ma bonne humeur, tout en réfléchissant. Il est vrai, que je n'avais jamais vraiment cherché, je n'en avais jamais ressenti le besoin, mais maintenant ... Je venais vraiment à me poser des questions.

-Tu sais on dit toujours que c'est le second enfant, qui est l'emmerdeur ... Celui qui bouge davantage ... Enfin ... Je ne sais même pas si je suis un aîné ou un cadet, biologiquement parlant ... Soit je suis juste une erreur ou l'enfant de trop ... Enfin j'en sais rien, avant je ne voulais pas me poser cette question, mais maintenant ... J'aimerais comprendre, mais je ne veux pas que ça fasse du mal à notre famille, tu vois ... D'un côté je suis curieux et de l'autre, j'ai peur


Je fini par me racler la gorge, ce n'était pas le moment! j'étais venu ici pour remonter le moral de mon frère, pas pour pleurer sur mon sort, il était plus que temps que je me fasse violence. Enfin je fini par jouer sur la plaisanterie, et la réponse de mon frère me remonta la moral.

-Je vais te donner une petite tape sur le genoux, se sera un début


Je n'étais pas doué pour les câlins, je devais bien l'avouer, c'était Thor qui faisait des câlins, pas moi ... Pas que je n'appréciais pas, juste que ... Je me voyais pas tendre les bras comme un idiot. Enfin parlant frôler la mort, j'eu un frisson, j'avais tellement eu peur ...

-Thor je ne sais pas comment tu a eu ça, mais tu t'es fais gravement électrocuté, ça peut avoir des conséquences sur ton coeur et ton cerveau, donc tu reste ici, tu écoute les médecins et tu te repose, je sais que c'est loin d'être drôle, mais t'en fais pas, j'irais voir le directeur du SHIELD, puis je vais trouver du temps pour venir ... Histoire que tu t'emmerde pas trop


Il était hors de question que je laisse Thor seul! je connaissais ce genre d'endroit, et ça n'avait rien de top. Puis lorsqu'il évoqua ce qu'il lui était arrivé, je me mordis légèrement la lèvre.

-Hum ... Je venais de fermer le cabaret, quand je suis sorti ... Je me suis retrouvais dans une forêt, c'était ... Digne d'un film d'horreur ... Je n'étais pas seul, enfin ... Je ... Après un steak ont peut toujours en parler ?

Dis-je cette fois-ci avec un sourire qui se voulait rassurant.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 30 Nov - 23:25

   
   
avoue, t'étais jaloux
   

Il fallait prendre les gens comme ils étaient, sans les juger, tout comme on voulait qu'ils nous acceptent tel qu'on était sans partialité. Un point de vue que beaucoup avait en pensée, mais pas beaucoup en acte. Thor, de son côté, n'était pas du genre à s'arrêter sur les a priori. Ce qu'il cherchait c'était la vérité, par les rumeurs, et pour se faire il fallait souvent aller au-delà des apparences, s'aventurer en terrains inconnus et éclairer des zones d'ombre. Certains diraient que c'était naïf ou hypocrite de sa part, mais le nordique n'en avait que faire. Il voulait voir le bon côté des choses et croire qu'en chaque personne vivant existait le bien. Simplement tout le monde n'arrivait pas à le voir et, face aux inégalités de la vie, certains préféraient emprunter une autre voie. Ce qui ne l'empêchait pourtant pas de casser les dents de ceux qui s'attaquaient à ses amis et à sa famille, ni à être un garde du corps particulièrement efficace et redoutable. Mais bon, ce qui pouvait paraître être un paradoxe n'en était pas un pour lui. S'il pouvait donner une chance à quelqu'un, il le ferait, mais si sa vie était en danger, il ne comptait pas se sacrifier pour rien. Après tout il tenait à la vie, comme tout le monde, et sans être hautain, Thor savait que beaucoup de personnes l'aimaient et seraient affectées de sa disparition, tout comme il le serait si des personnes de son entourage venaient à quitter ce monde. Et puis ne serait-ce parce qu'il aime enquiquiner ses adversaires, il ne courberait jamais l'échine. Mais ça, c'était dans son caractère, et il comprenait que d'autres personnes, comme son frère, soient plus fragiles. Il savait aussi que c'était dans ce qu'on pouvait considérer comme une faiblesse qu'on tirait sa plus grande force. Alors oui, son frère possédait ses failles, mais ça faisait son charme. « Tu sais, on dit toujours que c'est le second enfant qui est l'emmerdeur... Celui qui bouge davantage... Enfin... Je ne sais même pas si je suis un aîné ou un cadet, biologiquement parlant... Soit je suis juste une erreur ou l'enfant de trop... Enfin j'en sais rien. Avant je ne voulais pas me poser cette question, mais maintenant... J'aimerais comprendre, mais je ne veux pas que ça fasse du mal à notre famille, tu vois... D'un côté je suis curieux et de l'autre, j'ai peur. » C'était une grande question qui avait toujours plané en haut de leur famille. D'où venait vraiment Loki ? Oh bien sûr, ce n'était pas une question primordiale du genre qu'on le bannirait si ses parents se révélaient être des gens peu fréquentables ou quoi que ce soit dans le genre. Simplement tout le monde sentait la souffrance latente que cela engendrait chez Loki, et ainsi, même si personne n'en parlait, tout le monde en souffrait silencieusement avec lui. Une sorte de tabou qu'on abordait rarement. « C'est normal que tu sois curieux à ce sujet et que tu aies peur en même temps. C'est ce qu'on appelle la peur de l'inconnue ! Quand je serais sorti de ce lit, on pourra commencer à chercher. Si c'est important pour toi, ça l'est aussi pour moi et puis... J'ai toujours su qu'un jour ce moment arriverait. Ça ne veut pas dire que tu ne nous aimes plus, c'est juste normal de vouloir connaître ses racines. Et s'il-te-plait, cesse d'être pessimiste. Si ça se trouve, on t'a abandonné parce qu'on n'avait pas les moyens de s'occuper correctement de toi, ou peut-être que ce sont des parents qui ont obligé leur jeune fille à le faire alors qu'elle aurait voulu te garder... Quoi qu'il en soit, arrêtons les spéculations et partons à la découverte de la vérité. OK ? » Quitte à demander un congé sans solde, Thor se sentait d'attaque d'entreprendre cette difficile mission de retrouver une mère qui ne voulait peut-être pas l'être, qui n'était peut-être même plus en vie, mais qui de sûr avait disparu depuis des années.

Loki tenta ensuite de passer à un autre sujet de discussion en faisant preuve d'humour. Il était loin d'exceller dans ce domaine comme son frère, mais ses tentatives étaient presque mieux que ses réussites. « Je vais te donner une petite tape sur le genou, ce sera un début. » sourit-il alors que Thor s'insurgeait de ne pas avoir eu de câlin malgré qu'il ait frôlé la mort. Mais bon, le principal c'était que Loki ait le sourire et puis, Thor pourra toujours le compresser entre ses deux bras musclés une fois en pleine forme ! En attendant, un autre sujet de préoccupation se posa à eux : comment Thor Odinson, colosse et combattant hors paire avait pu se retrouver à l'hôpital dans un état aussi lamentable ? Entre ça et le fait qu'il ne s'en souvenait pas, il avait du se prendre un méchant et violent coup sur la tête. « Thor, je ne sais pas comment tu as eu ça, mais tu t'es fait gravement électrocuter. Ça peut avoir des conséquences sur ton cœur et ton cerveau, donc tu restes ici, tu écoutes les médecins et tu te reposes. Je sais que c'est loin d'être drôle, mais t'en fais pas, j'irai voir le directeur du SHIELD, puis je vais trouver du temps pour venir... Histoire que tu t'emmerdes pas trop. » Électrocuté ? Rien que ça ? Mais comment ? Ou par qui ? Et puis sérieusement, c'était quoi ce délire avec l'électricité ? Déjà la dernière fois à la fête foraine il s'était retrouvé avec des éclairs au bout des doigts ! C'est vrai qu'il était branché et que le courant entre lui et les gens passait bien (le vieux jeu de mots pourri...) mais il ne ressemblait pas à une prise ! « Oh, je pense que ça va aller. Et puis je me peux tout aussi bien me reposer chez moi. » Ou chez Lilith. « Parce que si je reste ici, soit on va porter plainte contre moi pour harcèlement sexuel, soit je vais finir en psychiatrie, au choix. » fit-il en souriant, mais tout en étant clairement décidé à vite quitter cette chambre aussi... blanche et rangée soit-elle.

Se rendant compte qu'il avait faim après tout ça, le colosse demanda s'il était possible de commander quelque chose dans cette baraque. Mais la mine de son frère lui fit comprendre que quelque chose n'allait pas. Toujours à son écoute et disponible, sans compter que là il était alité avec aucun moyen de se barrer même s'il l'avait voulu, Thor lui demanda ce qui le tracassait. « Hum... Je venais de fermer le cabaret quand je suis sorti... Je me suis retrouvé dans une forêt, c'était... Digne d'un film d'horreur... Je n'étais pas seul, enfin... Je... Après un steak on peut toujours en parler ? » Quoi ? Où une forêt ? Depuis quand le cabaret était au milieu des bois ? Et comment ça pas tout seul ? Avec une nana au moins ? Arquant un sourcil, Thor se releva autant qu'il le put dans son lit, masquant au mieux sa douleur. « Oublie le steak et raconte-moi tout. » Même s'il ne comprenait pas tout, Thor sentait que c'était important et, aussi ogre soit-il, il savait prioriser les situations. Or, il était évident ici que Loki avait quelque chose de très important à lui révéler.

   
© SWIRLY
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 1 Déc - 20:43

Chacun son tour
Ey brother
Thor était à l'hôpital et je trouvais le moyen de faire revenir sur le sujet vers moi ... C'était mon grand frère qui été dans un lit d'hôpital, pas moi, alors pourquoi je devais autant me poser de question ? En voulant plaisanter avec Thor, comme quoi c'était souvent le deuxième enfant qui été infernal, il avait fallut que je pense à mes véritables parents ... A nouveau, je me confiais à mon frère et celui-ci se montra adorable, me promettant de m'aider à retrouver mes parents biologiques, surtout si ça pouvait m'aider. Thor m'avait déjà tellement aidé et c'était lui qui avait besoin d'aide à présent. D'ailleurs je ne pus m'empêcher de laisser les larmes me monter aux yeux, j'eu alors un petit rire nerveux.

-C'est toi qui est à l'hôpital et j'en reviens encore à moi ... Je te parle de mes parents biologique, de mes doutes, de mes peurs et tu es prêt à m'aider dès que tu seras sur pied ... La je me sens tellement bête d'être aussi curieux ... J'ai déjà un frère vraiment génial, des parents formidables et non, je dois encore me remettre en question ...


Alors que j'avais dit plutôt que j'allais donner une tape sur le genou de Thor, à la place je fini par me déplacer, et enfin, par lui offrir une étreinte, car il mérité amplement ce câlin. Il m'en avait donné, des câlins rassurants de grand frère pour son petit frère, c'était à moi maintenant de lui montrer que j'étais la, de prendre les devants et d'arrêter d'autre aussi sauvage.

-Tu as vue, je deviens une guimauve


Dis-je dans un léger rire, tout en restant près de mon frère.

-On aura tout le temps de voir pour mon côté "curieux", pour le moment il faut que tu te repose, que tu te remette sur pied, d'ailleurs si tu veux, j'irais prendre des nouvelles de ton collègue et le remercier correctement, puis si tu veux que j'appelle papa et maman tu me le dis hein ?


Celui-ci me demanda combien de temps il allé rester ... Cette fois-ci j'eu un soupire, je le connaissais plus que bien, il avait horreur de rester sans bouger, mais dans son cas, il allait devoir s'armer de patience, même si je savais que se serait difficile pour lui ... Qu'importe, je resterais pour le soutenir, après tout, ça sert à ça un frère. Puis j'eu un sourire à ses paroles.

-Reste calme quelque jours et on va te laisser sortir, je connais le truc, se montrer coopératif, sinon il vont te garder plus longtemps que prévu


Enfin changeons de sujet, qu'est ce que voulait manger Thor ? Qu'est ce qui pourrait lui faire envie ? Puis j'eu le malheur de parler de cette autre dimension à Thor, tout de suite celui-ci s'alarma, instinct de grand frère venait d'être piqué au vif. Le voyant se redresser, je fis en sorte qu'il ne bouge pas davantage, même si il pouvait me pousser comme une crevette.

-Thor c'est pas le moment, tu te repose et après je te raconte, pense à toi pour une fois ... Ou fait le pour moi je t'en prie
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Chacun son tour # Thorki
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MENU XXL : AVALE ET TAIS-TOI (Hentaï)

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: