Partagez | 
 

 This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno
585
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]   Lun 3 Juil - 18:58

This fire burns and I won't surrender
Poppy & Connor
••••

Les deux coudes posés sur les genoux et le corps vouté, Connor fixait le mur d'un regard éteint. Depuis combien de temps n'avait-il pas fait une bonne nuit de sommeil? Depuis combien de temps n'avait-il pas fait un seul cauchemars? Le jeune militaire ne s'en souvenait même plus. Trop longtemps. Bien trop longtemps. Il se sentait fatigué, vidé. Il avait beau lutter, il n'arrivait plus à se battre. Ni contre ses souvenirs qui le tiraillaient de plus en plus, ni contre la fatigue qui l'épuisait, le tirait vers le bas. Au point de ne plus chercher à résister.

Quel était ce rêve cette fois? Ce cauchemars qui l'avait réveillé à quatre heure du matin, en sursaut? Le corps et le visage en sueur. La respiration haletante et entrecoupée. Peut-être l'un de ses pires souvenirs. Il avait même crut pendant un instant être repartis en guerre, sur le champ de bataille. Armes en main et les sens en alerte. Il avait crut, pendant ces quelques secondes qu'il revivait la scène, encore et encore. Inlassablement. Ce qui l'avait poussé à s'extirper de son lit.

Connor ferma les yeux, serrant les poings. Son cœur continuait à marteler sa cage thoracique. Son souffle se faisait court. Il n'était pas parvenu à se calmer. Loin de là. Dès qu'il fermait les paupières, il la revoyait. Il revoyait son visage, surplombant tout le reste. Elle devait avoir quel âge? Quinze ans. Peut-être moins. Peut-être plus. Il ne saurait le dire avec exactitude. Tout ce dont il se rappelait c'était qu'elle lui avait fait penser à Poppy. Le même sourire, la même envie de vive malgré les explosions et les balles qui fusaient de tout côté, détruisant son village entier. Sa patrie. Sa famille. Ses amis...

Ils avaient eu pour mission ce jour là d'évacuer un village bombardé par l'ennemi. Des survivants s'étaient amassé. Ils avaient eu pour ordre de les escorter jusqu'au village voisin, où toute une équipe médicale les attendaient. Dans le style intervention humanitaire. Eux n'étaient présent que pour les protéger, en somme. Ils regardaient de droite à gauche, observaient les alentours tout en promenant leurs fusils d'assauts. Tout aurait pu très bien se terminer. Du moins, sans perte humaine si le jeune militaire avait été un peu plus vigilant. Il s'était mis en tête de protéger particulièrement cette jeune fille. Il ne la quittait des yeux sous aucun prétexte. Il se comportait même avec elle comme il s'était toujours comporté avec sa Poppy. En jouant les grands frères protecteurs. Si bien que la mission était devenu presque une question personnelle.

Mais tout ne s'était pas déroulé comme ils avaient prévu. Pas d'un point de vue attaque surprise en tout cas. Ils n'avaient pas fait attention que sur ce chemin. Sur cette route qui était censé les ramener vivant, se cachaient des mines. Des mines bien enfouies dans la terre. Pourquoi avoir laissé la jeune femme courir pour rattraper un objet sur le sol? Pourquoi l'avoir laissé faire plutôt que de la ramener illico presto dans les rangs? Connor n'en savait rien. Il avait voulu probablement lui faire plaisir. Comme il aurait voulu faire plaisir à sa petite sœur. A sa petite sœur qu'il n'avait pas vu depuis longtemps et qu'il lui manquait.

Le clique qu'il avait entendu quelques minutes plus tard, il s'en souviendra toujours. Il s'était retourné. Avait jeté un regard en arrière. Ses prunelles avaient même croisées les siennes mais il était maintenant trop tard pour réagir. Quelques secondes de silence et c'était la fin. Plus rien.

Le boom résonnait encore dans sa tête. Le corps de la jeune femme happé par l'explosion aussi. Le jeune garde sentit tout son corps se crisper et il serra la mâchoire. Au point presque de se mordre la langue. Il avait vu trop de mort. Vécu bien trop de violence. Il s'en était sortit sans réelles blessures physiologique mais d'un point de vue psychologique, c'était différent. Bien que jusque là, il avait toujours su garder la tête haute. Ne rien laisser transparaitre. Enfouie ses plus profondes souffrances.
- Merde...

Non, il n'arrivait plus à lutter. Sans crier gare, il attrapa cette bouteille de vodka qui lui faisait de l’œil depuis quelques jours déjà. Puis, la déboucha, buvant quelques gorgées avant de tituber misérablement jusqu'au salon. Il n'avait même pas ouvert les volets. Pourquoi faire? Il voulait être seul. Il n'alluma même pas la télé ni la radio. Il s'affala juste sur le canapé, buvant au goulot chaque fois qu'il en ressentait le besoin.

La tête lui tournait. L'alcool remontait doucement à son cerveau. Au départ, cela lui fit du bien. Il se sentait plus détendu, du moins en apparence. Il se sentait plus euphorique mais très vite, les images lui revinrent et la vodka, mêlé à la fatigue, le rendit beaucoup plus irritable. Plus violent aussi. La colère le submergea et il se redressa, prêt à cogner quelqu'un ou quelque chose. Histoire de la laisser enfin éclater au grand jour.

Un cri de rage s'échappa de ses lèvres. Alors qu'il revoyait cette fois la mort de son meilleur ami, celui qui n'avait pas survécu, la haine vint englober son corps, son esprit. De toute cette force, il se retourna et balança la bouteille qu'il tenait entre ses doigts pour la lâcher contre le mur, la faisant exploser en milles morceaux. A quelques mètres seulement de la porte d'entrée. Celle qui s'ouvrit timidement pour laisser entrevoir une invitée. Et pas n'importe laquelle. Connor se raidit, lâchant dans un souffle avant de tomber à genoux sur le sol :
- Poppy...


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
223
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]   Lun 24 Juil - 23:28

Son téléphone collé à l'oreille, Poppy croit encore qu'il va enfin lui répondre. Ce n'est peut être rien, après tout ce n'est pas parce que son grand frère ne répond pas une fois à un texto -matinal en plus- qu'il y a matière à s'inquiéter. Pourtant, ca ne ressemble pas à Connor qui, généralement, lui répond rapidement, à part si il est au travail. Les deux Coleman sont très proches l'un de l'autre, si bien que Poppy l'aurait su si il avait été de garde cette nuit là. Elle tombe une nouvelle fois sur le répondeur. L'inquiétude de la danseuse monte encore d'un cran alors qu'elle raccroche sans laisser de message. A vrai dire, ca fait déjà quelques temps qu'elle trouve que Connor n'a pas l'air d'aller très bien. Il a l'air fatigué avec ses grandes cernes qui soulignent ses yeux. Le grand blond a beau être son roc, il n'est qu'un homme et Poppy se demande si il ne couve pas une maladie quelconque. Le pauvre est tout seul chez lui et il suffisait qu'il fasse un simple malaise pour que les choses tournent mal. La jeune femme se mordille la lèvre et tapote anxieusement sur le dos de son téléphone, se demandant si ce ne serait pas mieux de passer faire un tour chez Connor avant d'aller au studio de danse. Elle est déjà en route à vrai dire, vêtue de sa tenue d’entraînement et armée de son petit sac en bandoulière contenant toutes ses affaires. Il ne lui reste que deux jours avant le prochain prime de l'émission et elle a encore beaucoup de choses à voir et revoir pour être au point. Pourtant il ne lui faut pas longtemps pour se décider.

Poppy se redresse et appuie sur le bouton d'arrêt du bus. Elle attrape son sac et se poste devant la porte. Il ne faut qu'une minute pour arriver à l'arrêt suivant et elle a tout juste le temps d'envoyer un texto à son chorégraphe pour le prévenir de son retard et de visser ses écouteurs dans ses oreilles pour finir par lancer sa musique favorite du moment : Jain. Connor habite assez loin, mais la brunette se lance tout de même dans une série de bus qui finit par la mener chez son grand frère. Ca lui a pris vingt bonne minutes mais elle y est finalement. Elle connaît le code d'entrée par cœur, et le tape avant de s'engouffrer dans le hall d'entrée. Elle grimpe les marches deux à deux, se motivant en prenant ca comme un échauffement plus pour trouver une excuse à son empressement qu'autre chose. La vérité est qu'elle s'inquiète peut être un peu trop pour lui. Elle est sa digne petite sœur après tout.

Elle arrive devant la porte d'entrée de l'appartement de Connor et enlève ses écouteurs qui continuent de faire entendre la voix de la chanteuse. Sa main se lève et elle hésite quelques secondes, se demandant ce qu'elle pourrait trouver de l'autre côté de cette porte. Elle s'inquiète sûrement pour rien du tout et tente de se convaincre que Connor a simplement mis son téléphone en mode silencieux. Elle n'a pas de quoi avoir peur et va très certainement se retrouver bête quand il lui ouvrira la porte avec un air endormi. Oui, voilà, elle est juste un peu fofolle d'être venue ici pour si peu. La jeune femme frappe à la porte en même temps qu'elle entend un claquement sonore et soudain contre le mur. Ca la fait sursauter et Poppy prend maintenant définitivement peur. Elle n'est pas courageuse et pourtant il ne lui faut pas longtemps pour poser la main sur la poignet de la porte et la tourner doucement. Le fait qu'elle s'inquiète pour son frère lui donne presque des ailes, même si cet acte de bravoure n'est vraiment pas grand chose. La première chose qu'elle voit dans l’entrebâillement de la porte sont ces milles et un morceaux de verre qui parsèment le sol. Son ventre se serre alors qu'elle continue son geste avec timidité. Elle fait un pas dans la pièce et finit par voir Connor, visiblement déboussolé, en plein milieu de son salon. La jeune femme n'a jamais vu son frère dans cet état et son cœur s'emballe. Il est son pilier, son roc, et pourtant, ce jour-là, il semble que le poids du monde sur ses épaules ait eu raison de lui.

Les yeux de la jeune femme parcourent la pièce qui ne reflète pourtant pas l'état de misère de son grand frère. Hormis les bouts de verre, elle semble presque normale, ce qui la choque presque. Elle n'ose pas avancer d'un millimètre. La violence du choc de la bouteille qui se fracasse contre le mur, qui en porte encore les traces, lui a fait peur et elle se demande encore si c'est vraiment sûr pour elle d'être ici. « Poppy... » Son visage se tourne vers lui et elle le voit s'agenouiller au sol dans un malheur sans fin si bien que la jeune femme en oublie cette sensation d'insécurité. Elle s'avance vers lui, sans trop savoir quoi dire. Elle n'ose pas demander quoique ce soit. Sur son chemin, Poppy pose son sac dans lequel Jain continue de chanter avec joie et énergie. La chanteuse n'est qu'un murmure dans cet appartement qui paraît soudainement froid aux yeux de la danseuse. Cette dernière arrive devant son frère et s'agenouille devant lui, posant un regard compatissant sur son héro de toujours. Elle passe une main réconfortante sur son épaule. « Connor... » Elle voudrait le prendre dans ses bras mais n'ose pas passer le pas, tout comme elle n'ose rien lui demander. Elle ne voudrait pas le brusquer mais tient à lui faire comprendre qu'elle est là pour lui.

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno
585
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]   Mer 26 Juil - 18:08

This fire burns and I won't surrender
Poppy & Connor
••••

Poppy n'aurait jamais du entrer. Elle n'aurait jamais du venir. Les yeux rivés sur sa sœur, Connor resta à terre, immobile, silencieux. Il ne savait plus quoi dire. Il ne savait plus quoi penser. Sa respiration s'en trouvait saccadée et il haletait, en ayant de plus en plus de mal à respirer.

La sensation était atroce. De ne rien pouvoir faire. De ne rien pouvoir dire. Il se sentait coupable, meurtrit. Il voulait se redresser, venir près de Poppy et la prendre dans ses bras pour lui murmurer que tout allait bien. Que ce n'était rien. Qu'elle n'avait pas à avoir peur. Qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. Or, c'était impossible. C'était au dessus de ses forces. Car il sentait que son corps et son âme n'en pouvaient plus. Qu'il ne pouvait plus rien porter sur ses épaules.

Oui, la sensation était difficile. D'avoir l'impression de ne plus rien maitriser. De laisser ses traumatismes l'envahir, au point d'en vider une bouteille d'alcool en entier avant de la jeter violemment contre le mur. Mais pire que tout. De montrer ce visage à sa petite sœur qu'il a toujours voulu protéger. Lui montrer cette faiblesse, cette meurtrissure qu'il cachait jusqu'à présent au plus profond de son cœur.
- Je...

L'esprit encore embrumé, le corps tremblant, Connor finit alors par baisser la tête, honteux de montrer une telle image à sa Poppy. Celle-ci d'ailleurs posa timidement son sac sur le sol. Sans un mot, elle s'avança vers lui ce qui eut pour effet de le tendre un peu plus.

Il avait mal. Si mal. Il ne voulait tellement pas qu'elle le voit comme ça. Aussi blessé. Aussi fatigué et aussi faible. Il garda pendant quelques instants la tête baissée, ne pouvant formuler le moindre mot. Toutefois, lorsqu'elle passa une main réconfortante sur son épaule, le jeune militaire leva légèrement les yeux, les ancrant malgré lui dans ceux de sa sœur qui pour l'heure, brillaient d'une immense inquiétude.
- Je suis désolé..., murmura-t-il les dents serrés.

Désolé d'avoir jeté cette bouteille. Désolé de la confronter à ça. Désolé de ne pas être son grand frère, solide comme un rock et droit comme un pilier. Tout en disant ces mots, Connor se mordit la lèvres, ses mains tremblant de plus belle.
- Je...

Sa voix faiblit et devint soudain légèrement tremblotante. Jusqu'à présent, jamais il n'avait ressentit le besoin de pleurer. Jusqu'à présent, il s'était battu corps et âme pour tout garder en lui. Pour ne montrer à quiconque ce qui l'empoisonnait intérieurement. Mais là. Là, il n'en pouvait plus. Peut-être étais-ce à cause de l'alcool. Ou de ses nombreuses nuits à ne plus pouvoir dormir. Une chose est sûr, il ne pouvait plus lutter. Lentement, des larmes lui vinrent aux yeux et il se tourna vers Poppy pour la prendre délicatement dans ses bras, sans rien dire de plus. Il voulait juste... Sentir sa présence et laisser partir toute cette souffrance, cette douleur qui le tiraillait au point de le faire souffrir amèrement. Au point même de penser que s'il avait été tué. Là bas, sur le champ de bataille, les choses auraient été plus facile, moins douloureuse.

Tandis que ses mains vinrent entourer le corps frêle de sa petite soeur, sa tête vint s'enfouir contre son épaule. Il avait besoin de sentir sa chaleur. Sa chaleur rassurante qui l'avait toujours fait tenir jusque là. Puis, les larmes vinrent. Enfin. Après tellement d'année à les retenir et à faire genre qu'elles n'existaient pas. Son corps tressauta. Il pleura, laissant des grognements rauque s'échapper de tant à autre.
- Je suis tellement désolé....finit-il par susurrer, sur un ton à peine audible.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
223
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]   Dim 24 Sep - 18:28

This fire burns and I won't surrender

Connor
&
Poppy


Elle n'aurait jamais pensé le voir dans cet état un jour. Connor représente à ses yeux la force et la stabilité. Elle le pense inébranlable. Invincible. Il est ce grand frère qui a fait face à leur père pour la protéger. Il est cet homme courageux parti à la guerre pour sauver des innocents de despotes sans noms. Il est un héros. Elle se sent bête à présent. Parce que les héros n'existent pas. Connor est un homme avant tout et, comme tous les autres, il a des hauts mais aussi des bas. Poppy s'en veut de ne pas avoir vu les signes qui lui paraissent maintenant évidents. Cet air fatigué et ce voile de mélancolie dans le regard. Elle n’a fait que de parler d'elle, de l'émission qui l'obnubile sûrement trop, de sa petite vie tranquille avec ses copines, de Kurt qu'elle a rencontré il y a peu, de toutes ces petites choses de rien du tout, le tout sans jamais avoir tenté de comprendre réellement la vie de son frère. Naïvement, elle l'a toujours cru quand il lui disait que tout allait bien. Mais c'est faux. Elle se demande depuis combien de temps il est dans ce désarroi. Elle le regarde et ne peut cacher son inquiétude. Il donne l'impression que le poids sur ses épaules a eue raison de lui et a finalement réussi à lui faire plier les genoux pour finir par le mettre à terre, ici dans son salon qui semble maintenant presque lugubre. Elle meurt d'envie de le prendre dans ses bras pour le réconforter, comme si, avec ses petits bras, elle pouvait prendre une partie de la charge qui l'assomme de sa lourdeur. Pourtant elle n'en fait rien, attendant que le grand blond soit prêt.

Il parle enfin mais ne semble pas trouver les mots. Il semble complètement perdu sans que Poppy ne sache le pourquoi du comment. « Je... » Connor baisse la tête comme si il était coupable de quoi que ce soit et ça brise le cœur de Poppy. Il ne peut que relever légèrement les yeux vers elle avant de se lancer enfin. « Je suis désolé. » Elle ne comprend pas pourquoi il lui dit ça mais devine que c'est surement à cause de la bouteille qui, à quelques secondes et centimètres près, aurait très bien pu lui atterrir en plein dessus... C'est sûr que si c'était arrivé ça aurait été un peu dérangeant (si peu han) mais la destruction de cette bouteille n'aura été au final qu'un éclat - surement libérateur - pour le garde. Rien de grave, et pourtant son frère semble vraiment s'en vouloir. Poppy voit que ses mains tremblent ou plutôt, il tremble, lui, tout entier. Comme si c'était possible son inquiétude grimpe encore en flèche et pourtant elle ne dit rien, se mordant les lèvres pour se retenir et ne pas le brusquer. « Je... Je suis tellement désolé. » La danseuse ne sait pas pourquoi mais elle a l'impression qu'elle ne voit que la partie visible de l'iceberg de mal-être qui dérive en lui. À vrai dire, elle a du mal à rester silencieuse à ce moment-là. Elle voudrait tout savoir, pour mieux l'aider, parce que clairement Connor ne peut pas rester dans cette situation. Il est sûr qu'elle l'aidera. Elle prendra soin de lui. Parce qu'elle le lui doit, mais surtout parce qu'il est la personne la plus importante à ses yeux. Elle ne supporterait pas de le voir sombrer.

Et pourtant elle a l'impression que c'est ce qu'il arrive. Les larmes le submergent laissant apparaître à quel point il est meurtri à l'intérieur. C'en est trop pour elle et elle ouvre la bouche pour tenter de le réconforter mais elle est prise de court par le mouvement de son frère qui la prend dans ses bras. Elle le sent trembler contre elle, hoquetant presque de ces pleurs qui le malmènent. La jeune femme entoure Connor de ses bras à son tour avec la douceur qui la caractérise si bien. L'une de ses mains vient se poser dans son dos, tandis que l'autre se pose sur l'arrière de sa tête. Pour une fois c'est elle qui a le rôle de la protectrice et s'en acquitte volontiers si ça peut mettre un peu de baume au cœur à Connor. Elle qui voulait faire ce simple geste depuis qu'elle l'avait vu s'effondrer au sol, ouvre enfin la bouche pour tenter de le rassurer. « C'est pas grave Connor. » Elle resserre un peu son étreinte, comme pour lui montrer qu'elle est là et que, pour une fois, il peut compter sur elle. Elle le berce presque alors qu'elle ajoute un nouveau rien. « Ne t'inquiète pas. » Elle lui laisse le temps nécessaire pour se calmer, ne serait-ce qu'un peu.

Le silence s'impose quelques bonnes secondes durant lesquelles elle fait son possible pour ne pas paniquer. Il est dur pour elle de garder son calme en voyant la détresse de son frère. Elle s'imagine déjà le pire, allant de la maladie incurable à un drame chez ses proches en passant par n'importe quel autre scénario qui aboutirait à un Connor aussi abattu que celui qu'elle a dans ses bras à ce moment-là. Elle est loin d'avoir deviné la vraie raison de cette crise et fait surement bien de rompre le silence après un certain temps. « Connor... » Elle hésite un peu ne sachant pas trop si elle est dans son droit pour lui demander cela. Poppy s'éloigne légèrement de lui et le regarde avec toute l'inquiétude qui la tiraille depuis qu'elle est arrivée chez lui. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tu as des soucis au travail ? » Elle demande ça à demi-mot, comme si même les décibels de sa voix pourtant douce pouvaient venir le brusquer. Elle qui voulait, à la base, le réconforter lutte pour ne pas inverser les rôles par maladresse. Elle s'inquiète pour lui, c'est sûr, mais il n'a pas à la rassurer en quoique ce soit. La brunette se sent donc obligée d'ajouter, comme pour lui donner confiance en elle. Il peut tout lui dire. « Si tu as besoin, tu sais que tu peux compter sur moi pour t'écouter... » Elle aurait d'ailleurs voulu qu'il le fasse avant, ce qui n'enlève rien au fait qu'elle s'en veuille de ne rien avoir remarqué toute seule. Elle sait pourtant que Connor fait le fort mais à force elle a fini par le croire, tout simplement. C'est à son tour de baisser les yeux à cause de cette culpabilité toute nouvelle chez elle. Pourtant elle se reprend rapidement. Le plus important pour le moment est Connor et juste Connor.

camo©️015

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno
585
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]   Sam 30 Sep - 11:04

This fire burns and I won't surrender
Poppy & Connor
••••

Pleurer. Rien que le mot en lui-même était étrange pour Connor. Combien de temps n'avait-il pas verser de larme? Combien de temps n'avait-il pas sortit, tout ce qu'il avait à sortir? Des jours, des mois, des années. En vérité, il ne saurait le dire. Il ne s'en rappelait plus. La guerre lui avait appris à maitriser ses émotions. Elle lui avait appris à garder son sang froid, à rester digne. Quitte parfois, à se montrer de marbre. Face à toute la souffrance qui l'entourait.

Pendant des années, il s'était montré fort, insensible. Il avait gardé la tête haute, la tête froide. Il avait fait en sorte d'oublier toutes ces images, tout ces souvenirs qui pourtant, n'étaient jamais partit. Il avait fait en sorte de ne rien montrer. A personne. Ni à Clary, ni à ses collègues. Ni même à son meilleur ami, Xander. Encore moins à sa petite soeur. En fin de compte, il n'avait fait que mentir. A tout le monde. Mais aussi à lui-même. Surtout à lui-même. Car à présent, la douleur le rongeait au point de chuter et de se laisser tomber amèrement dans le vide.

Le néant. L'enfer. Il y était. L'atmosphère était très pesante, il faisait extrêmement froid. Peut-être parce qu'il n'avait pas ouvert les volets depuis la veille. Peut-être parce qu'il n'avait pas laissé le soleil entrer dans l'appartement. Ou peut-être parce qu'il tremblait, là, assis par terre, les yeux embués de larme. A se confondre en excuse.

Poppy. Sa petite Poppy. Pourquoi était-elle entrée? Pourquoi était-elle venue aujourd'hui? Connor aurait tellement aimé qu'elle ne le voit pas dans cet état. Il aurait tellement aimé continuer à la préserver de tout ça. Face à elle, il voulait se montrer fort. Il voulait continuer à lui montrer ce visage protecteur et souriant, quand il se trouvait à ses côtés. Il voulait la protéger. La protéger de sa partie la plus sombre. Mais aussi la protéger de sa douleur. Elle était trop précieuse pour ça. Trop sensible, trop gentille et trop douce pour subir sa souffrance.

Il voulait... Mais non. Il ne pouvait pas le faire. Il n'y parvenait pas. Doucement, sa tête vint se poser sur son épaule et il resta là, immobile, son corps tout entier tressautant au rythme de ses pleurs.

C'est alors que sa petite sœur lui murmura que ce n'était pas grave. Qu'il n'avait pas à s'inquiéter. A ses dires, le jeune militaire se mordit les lèvres mais il ne bougea pas pour autant. Il se laissa simplement bercer. Un silence pesant s'installa et il se blottit un peu plus contre Poppy, le front toujours posé sur son épaule.

L'alcool embrumait encore son esprit. Il le sentait. Il le sentait à sa manière d'être plus lent, plus étourdi. Il le sentait à ses muscles endoloris. Il le sentait à sa manière de pleurer. A sa manière de lâcher prise. Il n'avait plus aucun contrôle et quelque part, cela le soulageait. Quelque part seulement. Car il ressentait aussi de la culpabilité. Beaucoup de culpabilité.

Au bout d'un moment, Poppy lui demanda ce qui s'était passé. S'il avait des soucis au travail. Connor sentait à sa voix qu'elle était inquiète. Très inquiète. Elle essayait de garder son calme mais sa voix était faible, tremblotante. Tandis qu'elle rajouta ensuite qu'il pouvait toujours compter sur elle, quoi qu'il arrive, l'homme se redressa, lentement. Enfin. Après plusieurs minutes à sangloter sur son épaule.

Malgré toute la peine du monde à se lever, il resta muet, quelques secondes. Puis, sa main vint frotter son visage. Avec lassitude. L'esprit désormais torturé par de nombreuses questions.

Que devait-il lui dire? Devait-il lui avouer la vérité ou juste.... juste lui mentir comme il l'avait toujours fait? Devait-il la préserver? Encore et toujours de ce qui le pourrissait de l'intérieur? S'il avait été sobre. Oui. Il l'aurait fait de cette manière. Il se serait tourné vers elle et il lui aurait sourit, en lui cachant ses plus profondes blessures. Il aurait joué le grand frère. Il lui aurait dit de ne pas s'inquiéter. Que cela, allait lui passer. Il l'aurait prit dans ses bras, lui murmurant pardon tout en endossant le rôle du confident plutôt que l'inverse. Mais encore une fois... il n'y parvenait pas. Il n'y parvenait plus. Sa voix rauque claqua dans le silence de l'appartement et un voile passa sur son visage. Un voile de tristesse et de profonde amertume.
- Non je..., murmura-t-il d'un ton bas, essayant de chercher ses mots.

Un soupir lui échappa et il tourna la tête en direction de sa petite Poppy. Elle était devenu si belle maintenant. Si grande mais en même temps, si fragile. Les bras ballants, le regard perdu, Connor marqua un temps d'arrêt avant de fixer ses iris au loin. Dans le vide. Comme si. Comme s'il se perdait à nouveau dans ses plus sombres souvenirs.
- Elle avait ton âge.... Cette jeune fille. Elle avait ton âge et elle est morte sans que je n'ai pas pu la protéger. Je suis fatigué. Tellement fatigué... Je.

De nouveau, sa voix se perdit et il ravala sa salive. Les poings serrés, il ferma les yeux, lâchant dans un souffle à peine audible.
- Je veux juste que ça s'arrête. Tout ça. Tout ces morts. Toutes ces images qui ne veulent pas me foutre la paix. Je veux juste dormir et ne plus avoir à me réveiller. Je n'en peux plus de subir ça Poppy... Je veux juste. Je veux juste que ça s'arrête.

A ses derniers mots, Connor se replia sur lui-même. Le corps tendu, les muscles crispés, il serra la mâchoire et posa ses deux mains sur sa tête, hurlant comme jamais :
- Je veux juste que ça s'arrête !


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
This fire burns and I won't surrender [Pv Poppy et Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/LIBRE) ELIZA TAYLOR-COTTER ≈ fire burns brighter in the dark.
» Lady Lyndis ( Fire Emblem 7 et SSBB )
» Bedford QL Fire Tender IBG
» Prospero Burns par Dan Abnett (D:5/5 E:4/5)
» Rhapsody on fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Habitations-
Sauter vers: