Partagez | 
 

 Party gone wrong | Stanislav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Misery Doll
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0
Michaela s'auto-suffit. C'est à dire qu'elle n'as pas besoin de manger, boire, dormir ou respirer pour survivre. Si elle n'a pas besoin de subvenir à ses besoins naturels pour vivre, elle peut néanmoins contrôler ceux des autres à sa guise.
En plus de ces deux pouvoirs, Michaela maîtrise plusieurs sports de combats ainsi que la gymnastique, ce qui fait d'elle une adversaire redoutable.

April - Ann - Charlie - Harry
237
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Party gone wrong | Stanislav   Lun 23 Avr - 17:22




Grincheux & Joyeux


Son docteur lui avait assuré que tout allait bien. Que le stress était probablement la cause de son manque de sommeil et d'appétit mais qu'autrement, son corps allait parfaitement bien. A vrai dire, il ne montrait aucun signe d'épuisement si ce n'est les quelques bleus qu'elle se dégottait lors de ses missions pour Hydra. Son médecin avait même pensé qu'elle exagérait. Aucune personne ayant parvenu à faire trois nuits banches d'affilée ne pouvait se montrer aussi énergique sans la moindre drogue. Et pourtant, ce manque de sommeil pouvait la rattraper à n'importe quel moment. La dernière fois, cela avait été au travail. Heureusement pour elle, cela n'avait pas été lors d'une mission mais alors qu'elle rédigeait un rapport. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'on l'avait retrouvé endormi, à moitié allongée sur son bureau, son rapport collé au visage. Elle avait fait comme si tout allait bien, que c'était passager. Mais lorsqu'elle été rentrée, elle s'était aussitôt couchée et avait eu un profond sommeil. Si profond qu'elle ne s'était réveillée qu'une quinzaine d'heures plus tard, s'attirant les foudres d'Hydra pour son retard. Mais l'organisation criminelle pouvait bien râler. Elle préférait plutôt s'occuper de sa santé que de leurs missions malfaisantes. Mais voilà que son docteur se montrer inutile. Alors, elle avait même demandé à un des docteurs d'Hydra. Une nouvelle fois, cela n'avait servi à rien. Elle n'en pouvait plus.

Ainsi, ce soir-là, Michaela essayait de se détendre. Elle avait effectué un concert au Jarvis, un bar plutôt populaire de Genosha auquel elle ne pouvait dire non. Elle adorait y passer ses soirées mais, ce jour-là, sitôt que le show s'était terminé, les inquiétudes de la chanteuse l'avaient rattrapé. Quand allait-elle se rendormir subitement du fait de ses deux dernières nuits blanches? Elle était bien déterminée à prouver à tous les docteurs de Genosha qu'elle était bien malade. Elle n'était pas folle. Mais, en attendant, elle ne pouvait pas se cloitrer chez elle. Elle avait un loyer à payer et une musique à partager. Et si elle montrait sa tête inquiète, ce n'était pas les producteurs musicaux qui allaient vouloir l'engager.

Ainsi, après avoir rangé son matériel, Michaela s'était rendue au bar et installée de sorte à faire face au barman Aaronovitch. A se représenter au Jarvis régulièrement, la chanteuse avait fait connaissance avec certains de ses employés et Stanislav en faisait partie. Cet homme, qui détenait probablement le titre de l'homme le plus grincheux au monde, appréciait la musique de l'américaine. Elle s'était alors aussitôt attachée à lui, appréciant discuter avec après chacune de ses représentations. Le contraste était humoristique aux yeux de beaucoup de clients et habitués du bar : l'un ne souriait jamais, l'autre à outrance. C'est pourquoi on leur avait attribué les surnoms de Grincheux et Joyeux. Surnoms qui, en toute honnêteté, avaient été lancé par Michaela elle-même.

- Je commence le boulot dans quatre heures. Mais je sais que si je rentre, je serais incapable de dormir. Alors, monsieur, je voudrais un verre et un sourire, s'il vous plait! lança-t-elle joyeusement avec un grand sourire à l'intention de Stanislav.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Stan
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0
Aucun. C'est un humain. Son seul pouvoir : être chiant, grognon, protecteur avec sa sœur et tirer beaucoup la tronche. Ah oui, il sait se battre aussi.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay/Taïs/Jin/Junno/Aldébaran/Simon/Kelsey
505
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Party gone wrong | Stanislav   Mar 8 Mai - 11:11



Party gone wrong
Ft Michaela
Comme d'habitude, Stanislav travaillait ce jour-là. Mai n'était toujours pas revenu et il avait encore l'entière responsabilité du Jarvis. A savoir : s'occuper des papiers administratifs, planifier les différents concerts qui se tiendraient en soirée et gérer les équipes tout en poursuivant à tenir le bar.

La fatigue se faisait légèrement ressentir mais il n'en montrait rien. Il continuait de râler, de ronchonner mais chacun savait, collègues comme clients réguliers, que son côté grincheux était omniprésent chez lui. De bonne humeur ou de mauvaise humeur, la différence était maigre. C'est pourquoi, personne n'y prêtait vraiment attention.L'heure tournait et peu à peu le Jarvis se remplissait. Comme une soirée normale en l’occurrence.

Ce soir, c'était au tour de Michaela de se produire sur scène. Tandis qu'il vaquait à ses activités, le brun écouta la voix mélodieuse de son amie. Une voix qu'il appréciait tout particulièrement même s'il n'avait jamais prit le temps de la féliciter ou de lui glisser un petit mot sympathique tinté d'encouragement. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes. Pour ainsi dire, jamais. Il était vrai qu'en y réfléchissant, Stan ne respirait pas pour son sourire et sa joie de vivre. Il gardait la plupart du temps un visage fermé, renfrogné au grand dam de certains qui s'amusaient presque à le titiller à ce sujet.
"Hey grincheux ! Tu me sers une bière?" , "Ro allez, pète un coup ça ira mieux." Ou encore "Je suis sûr que tu serais encore plus séduisant si tu souriais un peu."

Pour toute réponse, le barman se contentait d'émettre un grognement rageur, sous le rire amusé ou le regard blasé de ses clients qui repartaient, verre en main, à leurs soirées sans prise de tête. A un moment, il dû cependant mettre le holà sur l'un des hommes assit là-bas qui, ayant bu plus que de raison, commençait clairement à lui taper sur le système.
" A boire !" hurlait l'autre en titubant à moitié. "A boire j'ai dis ! T'es sourds ou quoi?"
- T'as assez bu comme ça pour ce soir Walden. Je vais appeler un taxi pour qu'il te ramène chez toi.

Agrippant son téléphone portable, Stanislav leva le bras vers l'un des videurs qui gardaient l'entrée. Puis une fois que ce dernier comprit où il voulait en venir, il rajouta, composant le numéro de la boite qui s'occupait souvent de ce genre de cas aux heures les plus tardives :
- Riley, accompagne le dehors pour qu'il prenne un peu l'air. Je m'occupe du reste.

Le reste de la soirée se passa sans encombre. Tandis qu'il essuyait à présent quelques verres, une tête familière vint à sa rencontre et il releva la tête, ancrant ses iris dans ceux de Michaela qui l'avait rejoint après son concert pour une pause bien mérité.
- Vos désirs sont des ordres Mademoiselle, murmura t-il d'une voix rauque, mimant un mini-sourire qui faisait plus froid dans le dos qu'autre chose. Tu veux que je te sers quoi? Un martini? Un cocktail? Je crois qu'il nous reste encore du Bloody Mary et du Pina colada.

Tout en posant ses deux bras musclé sur le comptoir, le brun l'interrogea du regard. Son visage se mura encore en une expression renfrognée mais son regard était amical, limite taquin. Malgré son apparence fermée et ses airs de grumpy cat, il appréciait plutôt bien la jeune femme. Certes, ils étaient différent. Beaucoup aimait les appeler joyeux et grincheux tant le contraste était flagrant mais elle faisait partie de ceux qui arrivait à le dérider un peu durant les quelques fois où ils se parlaient dans des moments comme celui-ci.
- Aux choix. A condition bien évidemment que tu me laisse te ramener saine et sauve jusqu'à chez toi.

Le corps tendu, il attendit donc patiemment sa réponse, quand soudain, il remarqua au loin une silhouette furtive qui venait de rentrer dans le Jarvis, le souffle court et les yeux écarquillés. Il y avait quelque chose d'assez étrange dans son comportement. Une sorte de peur panique qui suintait dans chaque mouvement saccadé qu'il faisait. Alerté par la détresse que pouvait dégager cet individu, le barman se redressa presque immédiatement, sur le qui-vive et fronça presque instantanément les sourcils sur son front déjà plissé.
- Qu'es-ce que...

Il n'aimait pas ça. Il n'aimait pas ça du tout. Il avait la désagréable impression que quelque chose se tramait. De quoi? Pourquoi? Il n'en savait rien mais il l'observait s’avancer, déambuler dans le bar comme si quelque chose ou quelqu'un le poursuivait, ce qui accaparait quelque peu toute son attention.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Misery Doll
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0
Michaela s'auto-suffit. C'est à dire qu'elle n'as pas besoin de manger, boire, dormir ou respirer pour survivre. Si elle n'a pas besoin de subvenir à ses besoins naturels pour vivre, elle peut néanmoins contrôler ceux des autres à sa guise.
En plus de ces deux pouvoirs, Michaela maîtrise plusieurs sports de combats ainsi que la gymnastique, ce qui fait d'elle une adversaire redoutable.

April - Ann - Charlie - Harry
237
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Party gone wrong | Stanislav   Lun 21 Mai - 13:42




Grincheux & Joyeux


Stanislav n'était pas du genre à sourire au premier venu. A vrai dire, il ne souriait que très peu, peu importe que l'ont soit un ami à lui ou non. Ainsi, Michaela se doutait que cela ne devait pas l'aider à faire de nouvelles rencontres et agrandir son répertoire de contacts. Il donnait une mauvaise impression de lui, une image d'un homme qui semblait froid et intimidant. Cependant, l'américaine ne l'avait jamais vu comme quelqu'un de mauvais. Au contraire. Oui, il était différent. Oui, il n'était pas le plus drôle ou le plus amical. Mais elle appréciait discuter avec lui et elle savait qu'avec de la patience, on pouvait lui décrocher un sourire et le détendre. Alors elle s'était attaché à lui avec le temps, le voyant comme un ami alors même qu'elle ignorait s'il la considérait comme telle également.

- Quel gentleman. J'ai toujours su que derrière ce visage grincheux se cachait un homme au coeur d'or. le taquina-t-elle avant de rire d'elle-même. Hum... Je me laisserais bien tenter par un cocktail!

Mais alors qu'elle passait commande, Michaela remarqua Stanislav se redresser, le regard braqué derrière elle. Fronçant les sourcils face à cette réaction, la chanteuse se retourna, ses yeux à la recherche du moindre comportement suspect. Elle mit quelques secondes mais elle finit par poser son regard sur un homme visiblement aux aguets. Il était essouflé et ne cessait de regarder tout autour de lui comme s'il était à la recherche d'un abris, ou d'une quelconque aide.

- Il semble avoir fuit quelqu'un, lança-t-elle à Stanislav en descendant de son tabouret pour se lever. Tu sais quoi, oublie ma boisson. Ce ne serait pas prudent je crois bien.

L'homme croisa alors leurs regards, hésitant. Michaela devina qu'il devait débattre intérieurement. Pouvait-il leur faire confiance ou non? Malheureusement, elle ne pouvait lui donner de réponse tant qu'elle ne connaitrait pas la situation. Lorsque, enfin, il sembla prendre une décision, l'inconnu prit la direction opposée à eux, c'est à dire vers les toilettes.

- On devrait aller lui parler.

Sans attendre une réponse de la part de Stanislav, Michaela se fraya rapidement un chemin à travers les clients pour bloquer, juste à temps, la porte menant aux toilettes. Elle se plaça face à l'inconnu et celui-ci se figea sur place, le regard plus effrayé que jamais, ignorant toujours si elle lui voulait du bien ou non.

- Vous allez bien?

Question qui semblait bien idiote puisque la réponse se lisait clairement sur le visage de l'inconnu, un jeune homme qui ne devait avoir qu'une vingtaine d'années. Peut-être n'avait-il pas même l'âge de se retrouver dans un bar. Michaela attendait une réponse, patiemment, mais il ne cessait de jeter des regards à la porte d'entrée, appréhendant surement l'arrivée de celui ou ceux qui l'avaient mis dans cet état. Une arrivée qui ne présagerait rien de bon pour le JARVIS.

- Avez-vous besoin d'aide?


panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Stan
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0
Aucun. C'est un humain. Son seul pouvoir : être chiant, grognon, protecteur avec sa sœur et tirer beaucoup la tronche. Ah oui, il sait se battre aussi.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay/Taïs/Jin/Junno/Aldébaran/Simon/Kelsey
505
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Party gone wrong | Stanislav   Sam 28 Juil - 15:14



Party gone wrong
Ft Michaela
"Quel gentleman. J'ai toujours su que derrière ce visage grincheux se cachait un homme au cœur d'or." A ses dires, le barman laissa échapper un grognement. Par habitude, peut-être. Toujours est-il que ses sourcils se froncèrent, légèrement, laissant tout de même un mini sourire le traverser alors qu'il s’apprêtait à se retourner pour préparer à la demoiselle, le cocktail demandé. Quelle ne fut pas sa surprise quand son regard captura cette silhouette au loin qui venait d'entrer dans le Jarvis.

L'individu semblait terrorisé, nerveux. Il glissait ses yeux de droite à gauche, marchait d'un pas hésitant, désordonné, pas assuré. Interpellé par son comportement étrange, Stanislav se raidit. Un grognement s'échappa à nouveau d'entre sa bouche et il braqua ses prunelles sur lui, s'immobilisant derrière le comptoir.
- Ouai, se contenta-il de murmurer d'une voix rauque tandis que Michaela, interceptée par sa propre surprise, se faisait la réflexion qu'il devoir fuir quelqu'un. Ça y ressemble bien en tout cas.

Car il passait son temps à regarder derrière lui comme si... Comme s'il avait peur d'être suivi. Par qui? Le russe se le demandait. Il n'eut pas le temps néanmoins de se poser plus de question que son amie sauta prestement du tabouret, lui demandant au passage d'oublier sa commande.
- Je le crois aussi.

Gardant un visage toujours aussi fermé, muré dans une expression froide et implacable, l'homme ancra cette fois ses iris sur l'individu. Ce dernier les avait remarqué et les regardait à présent d'un air ahuris, inquiet sans pour autant prendre la décision de s'avancer vers eux. L'hésitation le tiraillait. A n'en point douter. A le regarder, il paraissait même si jeune. Dix-sept ans peut-être? Un peu plus ou un peu moins. Qu'importe. A un moment, il se mordit la lèvre inférieure et crispa les poings, préférant finalement se détourner pour se diriger vers les toilettes sans demander son reste.
- Bonne i... Michaela? Bordel, Menya eto zaebalo (fait chier) ronchonna-t-il dans sa langue natale en voyant cette dernière s'éloigner, sans prendre la peine d'attendre sa réponse.

Et si c'était un piège hein? Elle ne savait même pas sur qui elle pouvait tomber. Certes, la détresse de ce jeune homme s'était vu entre milles mais ce n'était pas une raison pour foncer tête baissée dans une affaire qui, normalement, ne les concernait outre mesure. Hélant l'un de ses collègues au loin, le russe lui fit signe de prendre la relève. Dans tout les cas, il était hors de question pour lui de laisser Michaela. Et puis... il avait beau ronchonner, grogner, râler, lui aussi tenait à avoir des réponses. Dans ces temps si troublé, bon nombre de citoyen, d'émergé était pris pour cible et Stanislav ne faisait pas partie de ceux qui portait la Garde Rouge dans son cœur. Loin de là. La pensée de sa belle traversa alors son esprit et il suivit les traces de son amie, corps tendu, s'immobilisant derrière l’intrus pendant que la chanteuse lui bloquait l'accès.
- Ne t'inquiète pas, on es là pour t'aider si tu as besoin d'aide. Tu peux parler en toute confiance.

Tandis que Michaela lui demandait si tout allait bien, s'il avait besoin d'aide, le jeune homme blêmit, poussa une exclamation plaintive avant de glisser son regard sur l'un et l'autre. Ses mains tremblaient. Le russe remarqua même qu'il était blessé, ses phalanges arborant la couleur acre du sang au milieu de plusieurs coupures bien distincts et à peine dissimulées.
- Comment tu t'es fais ça? Quelqu'un s'en ai pris à toi? Répond bon sang ! demanda-t-il, sourcils froncés, grondant presque avec impatience devant le mutisme quasi totale de l'individu qui se recoquillait de plus en plus, frissonnant de la tête au pied.

"C'est que....je...", finit-il cependant par balbutier entre deux hoquets, amarrant ses prunelles de jais vers la chanteuse plutôt que sur le barman qui, bras croisés, le tétanisait aux premiers abords. "Oui, aidez-moi s'il vous plait. Ils me cherchent...Je... ne les laissez pas me trouver..."
Ⓒayaraven

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Misery Doll
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0
Michaela s'auto-suffit. C'est à dire qu'elle n'as pas besoin de manger, boire, dormir ou respirer pour survivre. Si elle n'a pas besoin de subvenir à ses besoins naturels pour vivre, elle peut néanmoins contrôler ceux des autres à sa guise.
En plus de ces deux pouvoirs, Michaela maîtrise plusieurs sports de combats ainsi que la gymnastique, ce qui fait d'elle une adversaire redoutable.

April - Ann - Charlie - Harry
237
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Party gone wrong | Stanislav   Ven 3 Aoû - 15:44




Grincheux & Joyeux


Pendant longtemps, Michaela s'était tenue à carreau, évitant de s'engager dans des situations à risques. Son père l'avait surveillé à son adolescence. Il avait surveillé ses fréquentations, vérifié qu'elle ne traîne pas avec les mauvaises personnes. Il aurait été facile pour elle de s'attirer des ennuis, surtout avec cette impulsivité qui lui faisait souvent défaut. Mais ses parents avaient été formels, si elle s'attirait le moinde problème avec les autorités, elle ne devait pas compter sur eux pour la sortir du pétrin. Surtout, elle perdrait leur confiance et leur respect. Elle n'aurait pu le supporter à un si jeune âge. Alors, elle s'était entrainée avec son père au combat, pour se tenir éloigné de la délinquance. Cependant, Michaela n'était pas sûre que cela n'ait eu que du bon sur sa vie. Ses aptitudes au combat lui donnaient une confiance en elle qui l'amenait souvent à se sentir intouchable, en particulier auprès des ennuis. C'était surement pour cela qu'elle avait décidé de rejoindre le jeune homme perdu et probablement porteur de problèmes sans attendre l'avis de Stanislav qui, elle s'en doutait, devait ronchonner plus encore. Ce dernier la rejoignit quelques secondes plus tard, demandant à son tour au blessé ce qu'il fuyait. Michaela ne manqua pas de lancer un regard désapprobateur en direction de son ami qui commençait à perdre patience et qui devait surement effrayer le garçon plus encore. Celui-ci réussit finalement à formuler de l'aide, en restant, cependant, évasif.

- Qu'est-ce qu'il se passe exactement? On ne pourra pas t'aider tant que tu ne nous diras pas qui est à tes trousses et pourquoi.

Elle ne voulait pas prendre de risque. Ils avaient si peu d'informations sur le sujet qu'ils pourraient très bien être en train de discuter avec un meurtrier. Il n'en avait peut-être pas le look, elle ignorait d'ailleurs s'il avait seulement la vingtaine, mais elle ne voulait pas protéger quelqu'un qui était potentiellement dangereux et coupable d'un crime grave. Le garçon se résolut alors à confesser ce qu'il venait de se passer, parlant plus bas, effrayé qu'une oreille indiscrète ne l'entende.

- Je... J'étais avec mes amis quand un inconnu a commencé à les insulter gratuitement. J'ai voulu les défendre et j'ai commencé à m'énerver... commença-t-il avec hésitation, avant de finalement révéler la suite : Quand il a voulu m'attaquer, il s'est retrouvé projeté au sol par de la glace...

Michaela l'observa en silence, prenant quelques secondes pour comprendre la situation. Le garçon osait à peine les regarder, effrayé.

- Je crois que je suis un... un émer...
- Chut. Pas ici. l'interrompit précipitamment la chanteuse en posant une main sur son épaule. Quelqu'un t'a vu?
- Deux gardes rouges étaient là, c'est eux que je fuis.

Ce n'était pas bon. Ces deux gardes allaient débarquer d'une seconde à l'autre et Michaela se doutait bien qu'ils avaient du prévenir le reste de la garde. S'ils appelaient des renforts, ça n'allait pas être jolie à voir. Si elle s'engageait dans ce carnage, il y aurait de grandes chances pour qu'elle s'attire de gros ennuis. Pourtant, elle n'eut pas à réfléchir sur le choix à faire. Elle se tourna vers Stanislav :

- Je ne sais pas à quel camp, toi, tu appartiens, mais je vais l'aider.

En effet, la question émérgé n'avait jamais été un sujet de conversation entre eux deux. De ce fait, Michaela ignorait si Stanislav serait prêt à les aider ou non. Elle l'espérait, elle ne doutait pas qu'à deux, ils pourraient peut-être sortir le garçon de ce pétrin. Qui sait ce que la garde lui réservait.


panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Party gone wrong | Stanislav   

Revenir en haut Aller en bas
 
Party gone wrong | Stanislav
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Middie "Macaron Q-Tea Party" Octobre 2010
» Photos old vw crew night party 2009
» 16 Décembre 1773: Boston: la Tea Party
» Churros party .....
» Musique des fêtes et de party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville :: Le JARVIS-
Sauter vers: