Partagez | 
 

 Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
0
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Junno/Aldébaran/Kelsey/Russel/Simon
561
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]   Ven 19 Jan - 19:15

 

Pretty fun therapy

FT. Romy
 

 
Plusieurs semaines s'étaient écoulé depuis que Malik avait subi la tyrannie d'Altaïr. Il avait d'ailleurs du mal à s'en remettre. Ses quatre doigts manquants ne cessaient de lui rappeler sa défaite et bordel, jamais il n'avait autant flipper de toute sa vie. Il était même partit en dépression, c'est pour dire. Marc pouvait en témoigner alors qu'il s'était pointé chez lui, un soir, le trouvant à moitié ivre dans un état aussi pitoyable qu'inhabituel.

Alors ouai. Pour le coup, il avait du mal à remonter la pente. Encore maintenant, il dormait mal. Il n'arrêtait pas de faire des cauchemars à la con et putain, dès qu'il entendait un bruit chez lui, il bondissait de son lit comme un tigre à l'affut, de peur que ce soit l'autre trou du cul qui revenait pour terminer le travail.

Pas très glorieux tout ça. Hein? Bref. L'assassin avait fini cependant par revenir mais il évitait soigneusement ses collègues. Il ne prenait même pas la peine de les insulter, de les emmerder comme il le faisait habituellement. Tout ce qu'il faisait, c'était raser les murs pour ne pas subir leur moquerie ou avoir à s'expliquer, encore une fois, sur ce qui s'était passé ce soir là.

Puis merde. Il avait honte quoi. Non seulement, il avait lamentablement échoué sa mission mais en plus, il devait vivre désormais avec un putain d'handicap. Les infirmiers d'Hydra n'avaient pas été foutu d'arranger ça. Exprès ou pas, Malik en savait rien mais ses mains resteront bel et bien dans cet état, arrachés de ses membres et tenus seulement par deux putains de bandages de merde qui l'emmerdaient plus qu'autre chose.
- Fais chier. Vie de chiotte tient.

D'une humeur de chien, le jeune homme serra les poings et shoota dans un caillou tandis qu'il se dirigeait d'un pas lent vers le quartier général. Il n'avait tellement pas envie de bosser en vrai. Tout ce qu'il voulait, c'était d'être seul, à picoler comme un pochetron affalé sur son canapé en broyant du noir toute la journée. Tout ce qu'il souhaitait, là, maintenant, c'était qu'on lui foute la paix, se bourrer de médoc en tout genre et pleurnicher sur son sort en attendant que ça se passe. Mais non. Non. Ses supérieurs ont jugé bon qu'il devait repartir en mission. Bah voyons. Comme s'il avait que ça à foutre. Comme s'il n'avait que ça à penser.

Sortant de la poche de sa veste, son paquet de cigarette, Malik grogna. Même prendre une putain de clope lui était difficile. Sérieux. Il devait avoir l'air d'un bon gros mongole à se batailler avec ce putain de paquet pour s'en grille une tranquillement.
- Vas-y, ça me gonfle. Putain ! Tu vas venir espèce de connasse?!

Après de longue minute à triturer ce pauvre paquet, le jeune homme parvint enfin à en extirper une et la porta à sa bouche, jurant de plus belle.
- Bouffone va. Puis merde. Qu'es-ce que je fous là sérieux? M'en fous, je me tire.

Qu'on le vire. Ça lui passe au dessus, clairement. Autant avant, il adorait son job. Autant maintenant, il se foutait de tout. Dans un joli bras d'honneur à la porte qui se trouvait juste devant lui, Malik lâcha un :
- Allez vous faire foutre.

Avant de rebrousser chemin, allumant sa cigarette en la pompant comme une pute occupée à faire une pipe à un client. Puis, il se dirigea cette fois vers sa voiture d'un pas rageur, désordonnés. Bah oui. Pour couronner le tout, il ne pouvait même plus conduire sa moto pour l'instant. Tout ça mis bout à bout lui tapait sur les nerfs et ouai, au fond, il n'allait pas si bien que ça en fait. Il n'avait toujours pas digéré ce qui s'était passé. Il ne l'acceptait pas. Tout en prenant une unième bouffée de sa cigarette, l'assassin se renfrogna et jeta son mégot par terre, bien décidé à se casser d'ici le plus vite possible.  
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
0
Raven; Isaak; Spencer; Dylan, Jessica; Leigh & Clay.
301
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]   Ven 30 Mar - 22:12





Pretty fun Therapy

Romy & Malik

Le silence était aussi important que les mots. La belle aux cheveux d'un blond nuancé aimait en jouer autant qu’elle portait un net intérêt sur la mesure des propos qui s’emparaient de ses lèvres et qui s’en échappaient. Elle en allait de même concernant ses gestes, ses regards. Oeillades appuyées, attitude nonchalante. Qu’importe l’instant, qu’importe l’endroit, elle n’était que contrôle. Rares étaient les fois où elle se laissait réellement aller. Seule la colère parvenait parfois à la prendre de court et la submergeait en une douce folie embarrassante. Elle aimait faire la dramaturge auprès de ceux qui lui était proche. Le côté théâtrale régissait sa personne depuis sa plus tendre enfance. Prise de passion pour ces femmes qui à l'écran crevées les cœurs et la faisait rêvées. Romy s'en inspirait tous les jours, brisant la monotonie de son train-train quotidien. Elle pouvait en agacer plus d'un avec son air malicieux, sa voix suave et son regard rusé. Tout chez Romy était dans la démesure. Tout dans son attitude était réglé comme du papier à musique. Rien. Non rien n’échappai à cette femme qui, au final était sûrement la tête de l'île. La blonde était d'une intelligence impressionnante et elle rayonnait dans ces missions en fine stratège qu'elle était. D'ailleurs elle savait exactement ce qu'elle faisait à chaque moment de sa vie. Toujours. Marchant d'un pas déterminé laissant ses talons assassins meurtrirent le sol elle déambulé sourire aux lèvres dans les couloirs de Hydra. Remontant légèrement ses petites lunettes de vue elle trépignait d'impatience de partir en mission avec ce petit con de Malik qui, elle en avait décidé ainsi avait besoin d'elle.

Elle devait l'avouer malgré sa tronche de petit con et son caractère de merde Malik était un bon élément mais depuis sa fâcheuse rencontre avec... Qui c'était déjà ? Elle ne savait plus très bien. Bref depuis qu'il avait perdu ses doigts le grand brun passait ses journées à broyer du noir. La tacticienne en avait assez et avait décidée qu'il était temps qu'il se bouge le derrière fissa ! Elle regarda sa montre en fronçant les sourcils constatant qu'elle était en retard. Soit, elle était sa patronne donc il n'avait rien à dire, si elle avait organisé cette mission c'était pour lui mais attention... Elle ne serait pas tendre avec lui. Un sourire en coin vint étirer ses lippes couleur carmines et la belle passa la porte du QG. Elle frissonna en sentant la douceur de l'air hivernale caresser sa peau et regarda autour d'elle. Il faisait déjà nuit noire et le ciel d'encre ne laissait passer que les faibles rayons lunaire rendant le paysage mystique. Elle inspira profondément, remontant son sac de sport sur son épaule. Elle se changerait dans la voiture en donnant les directives. Elle avança d'un pas assuré vers l'homme qu'elle entendait râler depuis de bonnes minutes. Oh arrête de râler trouduc c'est bon j'suis là. elle agita la main pour lui faire coucou et ouvrit la portière côté passager. Je me change pendant qu'on roule, toi t'écoutes et essaie de pas trop mater allez on bouge ! dit-elle d'un ton autoritaire avant de s'installer côté passager et d'ouvrir son sac. La nuit va être longue mais elle va tellement lui en faire baver que plus rien ne sera insurmontable pour lui. La belle s'empara de son pantalon de jogging noir et de son pull avec un grand sourire et commença à se déshabiller. Attend que Malik finisse sa clope et la rejoigne. Alors qu'elle se retrouvait à moitie à poil sur le siège passager elle commença à lui donner ses directives. Bon petit coeur ce soir ça va être un beau feu d'artifice ! J'ai pas l'habitude de faire ce genre de choses mais je compte sur toi pour prendre les devants. elle enfila son pull et soupira en dégageant ses tâlons d'un coup de pieds expert. Du coup j'ai entendu dire que le shield devait se faire ravitailler au niveau armement militaire. Un nouveau truc pas mal du tout gracieusement offert par monsieur Stark si tu vois ce que je veux dire. J'aimerais qu'on fasse quelque chose de grandiose à savoir, intercepter le convoi et... leur piquer leur joujoux. Alors ouais on est que deux pour le moment mais t'inquiète j'ai mit d'autres gars sur la chose, ça devrait bien se passer pour nous. Alors... ça te dis ? De toutes façons tu as pas le choix ! dit-elle en ricanant. Attachant ses cheveux en queue de cheval elle lui décocha son plus beau sourire et pencha la tête attendant un signe de vie.

by tris

___


Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.


Revenir en haut Aller en bas
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
0
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Junno/Aldébaran/Kelsey/Russel/Simon
561
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]   Dim 26 Aoû - 16:45


Pretty fun therapy

FT. Romy

Malik déprimé équivalait à une bombe qui s'apprêtait à exploser. De nombreux jurons sortaient de sa bouche. Il fumait clope sur clope et putain de tête à cul, il pourrait buter n'importe quel péquenaud sur son passage. Tellement il se sentait énervé. Tellement il en voulait au monde entier.

Non sans adresser un ultime doigt d'honneur à la porte du QG, le jeune assassin tourna les talons pour rejoindre sa voiture. Rien à foutre qu'on le vire. Rien à carrer qu'on vienne le chercher par la peau du slip. Il ne voulait clairement pas travailler. Il voulait juste retourner chez lui et picoler, quitte à somnoler comme le dernier des trous du cul sur les cuvettes crades des WC.
- Nique bande de bâtard. Caglar vous adresse son plus beau trou de balle, ragea-t-il pour la unième fois tandis qu'il sortait à nouveau son paquet de cigarette.

Manque de bol, à peine avait-il tourné les talons qu'il entendit une voix familière derrière lui. Une voix féminine qui le fit immédiatement se retourner, le faisant froncer les sourcils.

"Oh arrête de râler trouduc c'est bon j'suis là." Romy... Pour toute réponse, Malik lui adressa son doigt restant, renchaînant presque aussitôt :
- Je râle si je veux ma pute. Alors c'est toi ma babysitter du jour? A défaut de vouloir rien foutre, je pourrai au moins mater ton beau ptit boule.

Putain. Il kiffait Romy. Vraiment. Elle faisait partie, avec Morgan et Marc, de ses seuls véritables amis. Si on peut dire. Mais même sa belle gueule et son corps de rêve n'arrivait pas à le faire sourire. Il se contenta juste de soupirer, de pomper comme un damné sur son poison bienfaiteur et de pester. Encore et toujours parce que oui. Oui, tout le faisait profondément chier. Même la vue de cette bombasse qui, sans aucune gène, s'apprêtait à se désaper dans sa bagnole. C'est pour dire.
- Samère.

Alors que cette dernier se casait déjà sur le siège passager, lui jura. Ronchonna. Pesta. Il termina sa clope ni une ni deux puis, prit place à contre cœur sur le siège conducteur non sans glisser ses yeux sur les cuisses bien ferme de sa coéquipière à ses côtés. Bon. Ok. Elle était quand même sacrément bonne à regarder. Mais merde ! Il ne pouvait plus se tirer maintenant. Là, c'était clair. Romy ne le laisserait pas faire et bordel. Dans le genre chieuse en puissance, celle là n'avait aussi rien à envier.

Serrant la mâchoire, le jeune assassin reporta donc son regard droit devant lui, l'écoutant à présent jacter sur la mission qui les attendait visiblement aujourd'hui.
- Ouai, je vois ma poule. Monsieur couilles en or a encore été bien généreux. Je suis sûr que ces glandus doivent lui lécher la fouffe à celui-là. Passe droit sous le bureau, ça doit payer hein.

Tout en ricanant sous ses propres sous-entendus de merde, Malik tourna la clef et actionna la première. Avec du mal cela dit car entre ses bandages, ses doigts manquants et les derniers qui partaient en couille, c'était la chiasse après la bourre. Le vomi après l'alcool. La grosse merdasse quoi. De nouveau de mauvais poil, le brun insulta sa caisse, frappant le volant au passage.
- Fils de pute va ! Si ça me dis?! Tu m'as bien regarder connasse? Comme tu le dis si bien grognasse, j'ai pas le choix de toute façon. Tu serais capable de me labourer le fion avec tes putain de talons. Puis, la merde ça colle au cul il parait. Alors? C'est quoi le plan? File-moi l'adresse bécasse pour que j'amène ton corps de déesse là-bas.
(c) ANAPHORE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pretty fun therapy [Pv Malik et Romy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sara Shepard : Pretty little liars
» Pretty From Head To Toe
» Romy Schneider
» [Figurine] HeartCatch Pretty Cure
» Attention talent : Abd Al Malik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: FENYICK :: Les cavernes :: QG de Hydra-
Sauter vers: